Lutte Express

Forum sur la lutte professionelle (Catch)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MWF: Gala du 23 Janvier 2010

Aller en bas 
AuteurMessage
grominnetto
Jobber


Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 24/12/2009

MessageSujet: MWF: Gala du 23 Janvier 2010   Jeu 28 Jan - 0:10

MWF : Gala du 23 janvier 2010

En guise de préambule, la MWF, avec Mimi et WonderFred en tête, voulut nous faire part des lutteurs les plus méritants de l’année 2009.

La découverte de l’année, Fred comprit qu’il ne put avoir le droit de gagner : Daron Obey.
Le lutteur le plus détesté, Fred fut convaincu de l’amour des gens de Valleyfield : Mathieu St-Jacques
Le lutteur le plus populaire, Fred crut mériter ce prix : Pat Guénette
La recrue de l’année, Fred sut fort bien qu’il n’est point une verte recrue : Leon Saver
Le lutteur le plus amélioré, Fred pensa ne point pouvoir s’améliorer : H.C. Ryder
La personnalité de l’année, WonderFred crut rêver : Vanessa (avec tous ses implications en 2009)
Le match de l’année, Fred eut de la misère à choisir lequel : Tomassino vs Pat Guénette
L’équipe de l’année, Fred fut prêt à féliciter SON Wonderpack : les champions par équipe, les Speedballs Gorillas (Mike Sydal et Alex Silva)
Le lutteur de l’année, dernière pour Fred et son Wonderpack : Mathieu St-Jacques...le roi du WonderPack


En entrée de jeu, nous eûmes la présence d’un foursome terrifiant : Carl Choquette, Francis Leroux, Pat Skillz et Johnny North. Ils nous firent part de ce qu’ils ont fait subir à Tomassino lors du dernier gala...qu’il ne pourra pas être présent ce soir, du à ses nombreuses blessures subies contre Carl Choquette. The Hollywood Playboy Chris Cruze en eut assez et l’interrompit, car la foule de Valleyfield veut de la lutte et non son discours. Étrangement, Choquette acquiésça à sa demande assez rapidement en mentionnant bien qu’il se reprendrait bien un jour...


Pour ce premier combat, Cruze eut une occasion de reprendre sa ceinture de championnat régional des mains d’Apollon Spartan. Chris chargea son adversaire comme un déchaîné, étant bien décidé de reprendre son titre. Dès que Cruze tenta de river les épaules de Spartan, Choquette revint aux abords du ring pour frapper, Cruze et causer la disqualification de Spartan. Et comme, un titre ne peut changer de main lors d’une disqualification, Cruze fut en furie et poursuivit Carl qui réussit à s’enfuir en direction du vestiaire, ce qui laissa Cruze pantois
Le vainqueur par disqualification : The Hollywood Playboy Chris Cruze


Après ce combat, nous vîmes un nouveau personnage s’amener vers le ring, Pierre Laframboise...Il voulut nous présenter un lutteur transformé en Matti Lillmans et son gérant Maximilius, ancien membre de Double M qui se font appeler maintenant Ruthless Alliance!!!!


Justement, son premier adversaire sera SuperChato. The Ruthless Alliance ne se préoccupa pas trop de la vitesse et de l’expérience du Péruviens. Car, pendant que l’attention de l’arbitre fut détourné, SuperChato se fit rabattre violemment sur le ring par Matti de la troisième corde pour la victoire.
Le vainqueur : Matti Lillmans


Avant le prochain combat, Pat Guénette embarqua sur le ring dans une furie indescriptible, son but : défier le terrible SOA AMIN dans un « streetfight »...sauf que Amin n’a jamais répondu à la demande de Guénette...comprend-il au moins le français? À la surprise de Guénette, ce fut le colosse Mr KO Jo Thibault qui fit son apparition pour tenter de provoquer Pat. Mais quand Guénette accepta de combattre contre lui, Jo répliqua qu’il eut bien d’autres choses bien plus importantes à faire que de monter sur le ring avec lui, mais on jour........


Pendant que le champion de la MWF, Mathieu St-Jacques tenta de convaincre Stratos de se présenter sur le ring, ce fut plutôt Sexy Leon Saver qui sortit du vestiaire pour exiger un combat de championnat...étant qui fut déclaré comme recrue de l’année et qui sera lutteur de l’année bientôt, il doit avoir un match contre St-Jacques...Réponse du champion fut assez simple : Pourquoi pas? Pendant que Leon montra tout son savoir-faire avec des plongeons spectaculaires : un sur WonderFred et Mathieu, un autre sur mathieu, l’arbitre commença en a avoir plein le casque de la présence du WonderPack et le renvoya au vestiaire au grand désarroi du St-Jacques. Par contre, ce renvoi sembla frustrer le champion car il eut l’air en furie contre son adversaire qui malgré sa grande force de résilience, eut du s’avouer vaincu suite à la terrible « La Back Suplex » de St-Jacques. Quand St-Jacques voulut terminer de se débarasser de Saver, Stratos arriva sur le ring comme une fusée pour le sauver et défier le champion. St-Jacques répliqua que : « tu ne me mérites pas, commence avec WonderFred »
Le vainqueur : Mathieu St-Jacques


Pauly Platinum eut la chance de revenir sur le ring, mais cette fois ce fut pour affronter Jeremy Prophet. Après que Jeremy nous eut démontré son agilité avec un « head scissor avec arrêt » sur la troisième corde, Pauly eut des idées étranges. Il alla chercher deux chaises et les plaça pour s’asseoir et discuter ( avait-il des idées « à la Necro Butcher » en tête?) Prophet ne se posa guère de questions et tenta de sortir ses chaises, mais Pauly lui asséna un « legsweep » sur une de ses chaises. Il continua même avec un « frontslam – facefirst ». Sauf que l’expérience de Prophet fit la différence et il termina le tout avec son hurracanrana pour la victoire. Pierre Laframboise refit son apparition pour mentionner à Prophet qu’il ne mérite pas d’avoir une chance au titre de champion régional, ce que Jeremy réfuta aussitôt. Il mentionna qu’avec la présence de sa deuxième famille, les fans de la MWF, il saura démontrer qu’il est digne d’avoir cette ceinture autour de sa taille
Le vainqueur : Jeremy Prophet


On croyait bien voir Carl Choquette sur le ring contre HC Ryder, mais Carl prétexta s’être étiré un muscle en retournant au vestiaire en début de gala. Il eut plutôt l’idée de laisser ses sbires, Johnny North et Pat Skillz et Francis Leroux, s’amuser avec le jeune Ryder. Sauf que le mentor de Ryder fi tson apparition pour tenter d’égaler la mise, même dans un match handicap. Pat Guénette eut beau tenter de démontrer toute sa puissance, mais ce trio infernal, accompagné de Carl Choquette, se montra bien trop puissant...surtout quand Johnny North rabatta le pauvre HC avec sa version du « chokeslam » vers l’arrière pour la victoire, au grand bonheur de Pierre Laframboise qui se montra fier de voir des « gagnants »
Les vainqueurs : Pat Skillz, Francis Leroux et Johnny North


Pour le prochain, nous vîmes des nouveaux jumeaux Sharp, la version plus incisive, plus hargneuse contre les champions par équipe les Speedballs Gorillas (Mike Sydal et Alex Silva). Malgré tout leur beau vouloir et leur nouvelle présentation, les pauvres frères Sharp ne purent pas venir à bout de la vitesse de Mike Bailey et de la puissance d’Alex Silva. Le seul soubresaut qu’ils eurent, fut quand WonderFred sortit des vestiaires pour déconcentrer les champions. Mike partit à sa poursuite jusqu’au vestiaire et ce fut alors que le lutteur masqué revint hanter Alex une autre fois. Ce fut après eut terminé avec les jumeaux que Mike réapparu avec les masques et la chemise du lutteur masqué dans ses mains, ce qui provoqua l’ire de Silva qui quitta certain que le lutteur masqué et Mike Bailey ne font qu’un .
Les vainqueurs : Les Speedballs Gorillas (Mike Sydal et Alex Silva)


La prochaine rencontre fut un combat de bûcheron entre Daron Obey et son ennemi juré Lefty. Les deux belligérants eurent de la rage à sortir, ils s’échangèrent des « chops » pendant plusieurs minutes. Daron tenta le tout pour le toute en sortant plusieurs prises de son répertoire comme : un « sickkick » du tonnerre, un « five star frogsplash et même une prise en quatre. Lefty répliqua avec quelques prises de son cru : un violent « shoulderbreak », un « powerslam »...sauf qu’il sembla manquer de temps quand Daron agrippa la dulcinée de Lefty et la fit monter sur le ring. Il menaça Lefty d’abandonner le combat sinon elle sera défigurée à jamais. Sauf que, il oublia la gente féminine avec Mimi en tête, qui lui porta un coup bas de toute beauté suivi de celui de cette femme-otage en boni. Lefty put remonter dans le ring et en finir avec Mr Obey
Le vainqueur : Lefty


Stratos vit finalement sa chance de se venger du WonderPack en étant confronté au Leader du Pack, WonderPack. Fred fut accueuilli par une kyrielle de sifflet distribué dans la salle, à tout vent pour le recevoir comme il se doit. Ce fut un Stratos en grande forme qui se présenta sur le ring avec son style fluide comme lui seul sait faire. Il éparpilla des prises comme : «un « spinning wheel kick », un plongeon vers l’extérieur, un « backflip » de la troisième corde et même une « belly to belly suplex » foudroyante. Fred, de son côté, tenta de sortir tout les suplex de son arsenal : « iger suplex », « german suplex », « snap supex ». Mais ce fut la ruse de la légende grecque qui fut de trop pour Fred quand il ne put qu’abandonner avec la prise de Stratos : « The Golden Hole »
Le vainqueur : Stratos


Prochain gala: 06 Février 2010


Dernière édition par grominnetto le Jeu 28 Jan - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flair3
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8781
Age : 39
Location : Granby
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: MWF: Gala du 23 Janvier 2010   Jeu 28 Jan - 7:58

Excellent résumé grominnetto! Merci pour ton bon travail Smile

_________________
http://hockeyexpress.forumactif.org/ pour parler hockey c'est la place!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/lutteexpress
wildcat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 13888
Age : 34
Location : DrummondVille
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: MWF: Gala du 23 Janvier 2010   Jeu 28 Jan - 8:44

Merçi pour cette excellent résumé! chapeau

_________________
"The Bronze Bomber" Deontay Wilder: 40W-0L-0D-39KO = Ali's Legacy!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MWF: Gala du 23 Janvier 2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
MWF: Gala du 23 Janvier 2010
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bulletin municipal de janvier 2010
» Paris-Mantes (54km): le 30 janvier 2010
» Photo cyclotourisme janvier 2010
» Journee "Atelier" du 23 janvier 2010
» (Dept 71) Ester, demi sang arabe, Sauvée par sandrinea (Janvier 2010) Replacée ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lutte Express :: LUTTE QUÉBÉCOISE :: Divers-
Sauter vers: