Lutte Express

Forum sur la lutte professionelle (Catch)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CRW: 28 Février 2010 1er Gala bénéfice pour Haïti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
grominnetto
Jobber


Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 24/12/2009

MessageSujet: CRW: 28 Février 2010 1er Gala bénéfice pour Haïti   Mer 3 Mar - 16:51

CRW : 28 février 2010 : 1er Gala Bénéfice pour Haïti


Dès le lever de rideau, Francis, l’annonceur, nous souligna l’importance de cette journée bénéfice pour Haïti en commençant avec dix coups de cloche en l’honneur des gens disaprus lors de cette tragédie. Par la suite, nous eûmes le privilège de visionner le vidéo de « We are The World », version spéciale pour l’occasion.


Comme premier combat, nous vîmes un représentant de la NSPW, Razen accompagné de JS Trudel, contre le fougueux HC Ryder. La hargne et la puissance de Razen sembla déconcerter le jeune Ryder. Razen répondit même à une demande du public avec une retentissante « chop ». HC tenta de se reprendre avec un ciseaux de tête, mais Razen le déjoua en le rabattant au sol violemment. HC eut une occassion de surprendre Razen quand il lui appliqua sa « clotheline » suivi de son « around the world DDT ». Ce fut alors que Trudel vint se mêler du combat et fut accueilli durement par HC Ryder. Mais il eut atteint son but, celui de laisser son poulain reprendre ses esprits...Razen administra son « Ghanaria » pour la victoire!
Le vainqueur : Razen


Par la suite, Nicolas s’amena sur le ring pour la première enchère : Arbitre spécial! Après une mise finale de 50$, l’arbitre spécial sera un jeune fan d’environ une douzaine d’années.


Le prochain combat fut celui entre Trevor Blair et Paul Rosenberg et ses deux agents. Lorsque Rosenberg sentit Blair lui tirer les cheveux, il exigea que son adversaire soit disqualifié, ce qui ne fut pas le cas. Par contre, il ordonna à ses agents – Agent D et Agent M, de sauter sur ce tricheur (?!??!). Trevor tenta de se défendre contre ses trois opposants, mais il eut maille à partir contre ce trio de brutes. Après que les agents eurent accueilli Blair avec leur « brain aneurysm », Paul Rosenberg fit son « circumsplash » au nom de....Israël!!!!
Le (ou les) vainqueur(s) : Paul Rosenberg ( et ses agents)


Cette fois, Nicolas revint sur le ring pour sa deuxième enchère, celle du gérant d’un jour. Avec un montant de 30$, notre Alain national en fut le chanceux récipiendaire.


Le prochain fut un combat féminin, entre La Reine de la lutte Sweet Cherry et Ève. La puissance de Ève sembla faire la différence dans ce combat mais se fut sans compte sur l’expérience de Sweet Cherry qui répliqua avec son « bulldog ». Mais la puissante Ève fit abandonner Sweet avec sa version du « Boston Crab » pour la victoire
La vainqueure : Ève


Le prochain segment fut celui du célèbre « Leon Saver’s Lounge où Leon Saver présenta son idole d’antan : The Genius Lanny Poffo!!!! Lorsque Leon mentionna très bien se rappeler du combat entre Poffo et Hulk Hogan, The Genius se posa des ques tions...car Leon ne put être assez vieux pour voir ce combat, il n’avait que deux ans!!!! Lorsque Saver mentionna qu’il a été arnaqué du titre ITV, Paul Rosenberg ne put se retenir davantage et se prséenta sur le ring devant Mr Poffo pour contredire les dires (!?!?) de l’hôte de ce talkshow. Voyant ce quipropo, Lanny eut une idée de génie; même deux : comme cette journée sembla être un peu sa journée, il mentionna que le seul qui lui être un adversaire idéal pour lui, est Jeremy Prophet. Et lorsque Leon Saver entra dans une crise d’hystérie, Poffo lui annonça que son adversaire sera plutôt Seth Seifer et ce combat sera.....maintenant!!!!!


Un peu ahuri de cette situation, Leon Saver chercha à retrouver ses esprits en transportant le combat à l’extérieur du ring. Étant donné qu’il entra le premier, il tenta de surprendre son adversaire avec un plongeon à travers les cordes....mais il fut accueilli par une de ces manchette de la part de Seth Seifer. Par la suite, Saver se montra plus hargneux dans ses attaques...mais malheureusement, son adversaire se montra invincible, rien n’y fit! Seth se paya même le luxe de lui faire une « belly to belly suplex». Après que Saver eut récupéré le momentum du combat, il tenta un splash de la troisième corde : quelle malchance, car Seifer put parer l’estocade. Seth ramassa le pauvre Leon et lui appliqua sa version des Tres Amigos, mais en trois « german suplex ». Leon eut beau démontrer une grande force de résilience en répliquant avec deux de ses « enzuguiri » et un « splash », Seth Seifer eut la force de terminer le travail avec sa version du « brainbuster » pour le compte. Quand Nicolas lui demanda ses impressions de sa performance, Seth rétorqua : J’avertis tout le mone dans le vestiaire que Seth Seifer veut monter au top de la CRW, alors surveillez-vous!!!
Le vainqueur : Seth Seifer


Le combat suivant fut entre The Incredible Hunks en équipe avec Ivan Sullivan, accompagné de Daisy, contre les représentants de l’Académie de Police, le Sergeant Lauzon avec le Lieutenant Platinum et leur recrue Rick Lucas. Dès les premiers instants du match, l’académie fut surpris par les ruses de leurs adversaires : Ivan Sullivan qui se permit un « wheelkick », Deeno qui nous donna sa version du enzuguiri et encore Ivan Sullivan avec son « missile dropkick ». Après que le lieutenant eut pu mettre le grappin sur son adversaire (un « lowblow » que l’arbitre ne put voir), Lucas fit son appariton et s’embarqua dans un guerre de violentes « chops » qui sembla trop puissantes pour les deux ennemis. Il eut la même idée que Sullivan, il tenta de l’assommer avec un « Yakuza kick » et ils tombèrent tout les deux au combat. Ils eurent besoin de mettre tout leurs énergies pour pouvoir aller « tagger » avec leur partenaire respectifs. Non satisfait, Sick Rick Lucas revint sur le ring pour administrer une « snap suplex » à un des adversaires. Plus tard, les ontariens (The Incredible Hunks) se sont propulsés sur leur adversaire à l’adie du « slingshot ». Sullivan tenta le tout pour le tout avec son « hand and blockbuster » et laissa son partenaire lui river les éapules. Mais, l’arbitre ne voulut point compter car il n’était pas le lutteur légal, au grand dam de ceux-ci. Il essaya d’appliquer son « slice bread », mais le lieutenantl le vit venir et l’intercepta pour en finir en lui assénant un « hign impact sitdown double chokeslam » accompagné de ses acolytes....pour la victoire!!!
Les vainqueurs : L’Académie de Police : le lieutenant Pauly Platinum, le sergeant Fred Lauzon et Rick Lucas


Le prochain combat remémora quelques souvenirs aux fans de la CRW en voyant Darkko se présenter devant SuperChato – voir le gala Elimination. Darkko, accompagné de Paul Rosenberg, ne fit qu’une bouché de son adversaire avec deux « chops » et un « chokeslam », qui fit trembler le pauvre péruvien. Par la suite, Rosenberg prit le micro pour continuer sa campagne électorale pour être le président de la CRW. Après quelques instants, il fut interrompu par une nouvelle candidate à ce prestigieux titre : Vanessa Guénette qui se fit une messagère de la foule en lui mentionnant que personne ne voulait l’entendre!!!!
Le vainqueur : Darkko


Le prochain combat eut une saveur spéciale : Sylvain Grenier eut en tête de voir ce que son adversaire, Mike Sydal, pourrait faire s’il lui promettait une place dans le gala de la TOW, ce vendredi. Mais avant le combat, il mentionna qu’il eut vent qu’une dame serait prête à payer chèrement pour son chandail qu’il porte en rentrant sur le ring...Il s’exécuta donc et ramassa les 80$ pour le remettre à la cause. La puissance de Sylvain sembla mystifier Sydal, très motivé par ce défi. Il utilisa donc son arme de prédilection, sa vitesse. Il tenta un bon vieux « school boy », mais en vain. Il surprit Grenier avec un « head scissors takedown » et y ajouta son « standing shooting star press ». Grenier se sentit déboussoler de voir Sydal attaquer de la sorte et il tenta d’en finir en le plaçant sur ses épaules mais Sydal renversa cette prise en « tornado DDT ». Quelques instants plus tard, ce fut le couip de massue pour Sydal quand Grenier le ramasser pour le rabattre au sol avec un « powerslam » pour le compte. Voyant avec quelle tenacité et détermination que son adveraire eut combattu, il lui promis sa place dans le gala!
Le vainqueur : Sylvain Grenier


La suite de ce gala mit au prise les Schwarzenegger (Big Bryan Kevens et Bigger Bill Royds) contre une équipe de colosse : Alextreme et Genesis. Kevens et Bill crurent bien faire en s’attaquant immédiatement à leurs adversaire d’emblée, mais ce fut sans connaître la puissance de leur adversaire : Alextreme se débarassa d’un de ceux-ci et Genesis projeta l’autre à l’aide d’un « chokeslam ». La chimie sembla bien vouloir s’installer chez les Schwarzenegger car ils exécutèrent un double « choke » sur leur opposant. Mais lorsqu’Alextreme en eut assez, il appliqua sa version du « Boston Crab » à chacun d’eux pour être frappé par Big Bryan qui brisa la prise. Qu’à cela ne tienne, Alextreme ramassa un de ses adversaires et le projeta à l’aide d’une « over belly to belly suplex », ce qui mena au « Genocide » pour le compte pendant qu’Alextreme asséna un « Gore » à l’autre Schwarzenegger pour l’empêcher d’intervenir
Les vainqueurs : Alextreme et Genesis


Le prochain combat fut un affrontement entre Mathieu St-Jacque et Lex Lerman. On ne sut si ce fut sa séparation ou la puissance de son adversaire qui lui causa des problèmes en début de combat, mais il put quand même répliquer avec un « roundhouse kick ». Par la suite, il se servit des cordes pour s’élancer dans un « slingshot » sur St-Jacques. Mais Mathieu utilisa sa puissance pour tenter d’endormir Lerman dans le fameux « sleeperhole » . Ce fut après que Lex eut envoyé un « missile dropkick » que St-Jacques trouva la force d’en finir avec sa « Laback suplex » dévastatrice pour le compte de trois
Le vainqueur : Mathieu St-Jacques


Le prochain combat restera gravé dans le coeur d’un jeune fan de la CRW pour le reste de sa vie Le combat où un jeune de 11 ans fut l’arbitre spécial entre Latino Kid, accompagné du gérant le plus sensuel du Québec Rod St-Amour et le Triple XXXEspress Sexxxy Eddy. Eddy sembla être le plus puissant de deux, mais le Kid tenta d’être plus malin. Il fut en mesure d’exécuter son « flying elbow » de la troisième corde. St-Amour eut beau essayer de s’en mêler, mais le jeune arbitre eut le regard vif et contrecarra ses plans. Leurs stratégies se gatèrent après que Eddy manqua son « splash », Latino frappa Eddy avec une chaîne qu’il tenta de dissimuler...mais l’arbitre veilla au grain et le disqualifia aussitôt. St-Amour voulut s’en prendre à lui mais l’arbitre le mit KO bien rapidement!!
Le vainqueur : Sexxxy Eddy (ou ne serait-ce pas plutôt ce jeune arbitre, marqué pour la vie)


Le prochain affrontement fut celui entre Thomas « The Pipe » Dubois et le préféré de la foule; Pat Skillz. Skillz dut utiliser sa ruse face à la puissance de son adversaire, il lui appliqua son « flying forearm » tout comme son DDT. Ce fut alors que, de nulle part, apparut Razen qui se mêla aux hostilités. Dubois ne put s’empêcher d’en profiter et appliqua sa version modifié du « brainbuster » pour le compte. Ahuri de cette intervention, Skillz demanda des explications au lutteur de la NSPW, car il lui donna l’oppoortunité de lutter dans la métropole. Razen sembla bien se foutre de cette chance et eut plutôt l’idée de venger une vieille défaite aux mains de Skillz. Pat accepta ce défi et jura de le battre, encore une fois.
Le vainqueur : Thomas »The Pipe » Dubois


Et ce fut le moment que les gens attendèrent : Voir le Génie en action, Lanny Poffo contre Jeremy Prophet. Évidemment, la jeunesse et l’agilité de Prophet furent un grande différence dans ce combat. Mais, son style ne plut guère à Poffo, qui sembla en colère de voir Prophet ainsi. Ce fut alors qu’il changea son fusil d’épaule et changea sa stratégie pour une startégie un peu plus violente. Jeremy attaqua Lanny avec un « double arm around the neck » (comme un camisole de force), un « roundhouse kick » dans le coin » et un « dropkick » qui projeta Poffo à l’extérieur du ring. Poffo eut beau tenter la prise du sommeil, rien n’y fit. Il manqua aussi son célèbre « backflip », directement sur les genoux de Prophet. Ce fut alors que Jeremy exécuta son « standing backflip » pour le compte Malheureusement pour Prophet, Leon Saver et les champions par équipes, l’Académie de Police, vinrent s’en prendre à lui. Après que Lanny leur eut demandé comment ils osèrent s’en prendre à un futur lutteur de la WWE, Prophet demanda à son idole d’enfance s’il voudrait bien lui faire l’honneur d’être son coéquipier pour un deuxième match lors du deuxième gala contre ces.....malotrus. Et il trouvera un troisième partenaire digne du Génie!
Le vainqueur : Jeremy Prophet!



Prochain gala : 07 mars 2010.....ou dans quelques minutes pour le deuxième gala bénéfice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flair3
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 38
Location : Granby
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: CRW: 28 Février 2010 1er Gala bénéfice pour Haïti   Jeu 4 Mar - 2:46

Wow Lanny Poffo qui était la! Surement que la salle devait etre pleine et pour Prophet c'était surement un honneur de faire équipe avec lui Smile Encore un autre excelent résumé mon cher grominnetto et c'est tres aprécié. Non seulement c'est aprécié, mais aussi ca nous fait connaitre une autre excellente fédé de lutte du québec Smile

_________________
http://hockeyexpress.forumactif.org/ pour parler hockey c'est la place!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/lutteexpress
 
CRW: 28 Février 2010 1er Gala bénéfice pour Haïti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» carpe record janv/février 2010
» Abarth NEUBAUER On Race : 20 février 2010 (91)
» Rally van Haspengouw - 26 et 27 Février 2010
» Phoenix Pro Février 2010
» Rod & Kustom n°14 (Janvier-Février 2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lutte Express :: LUTTE QUÉBÉCOISE :: Divers-
Sauter vers: