Lutte Express

Forum sur la lutte professionelle (Catch)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 NWC: 08 mai 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
grominnetto
Jobber


Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 24/12/2009

MessageSujet: NWC: 08 mai 2010   Lun 17 Mai - 18:53

NWC : 08 Mai 2010


Pendant que la Sainte Flanelle combattait au loin, la NWC eut un autre gala de lutte plein de rebondissement et d’émotions...Et pour commencer, quoi de mieux que le retour de la commissaire : Princesse Cybelle? Cette chère Cybelle, fraîchement revenu de ses vacances sur les plages de Cuba, nous mentionna qu’elle eut beaucoup réfléchi durant ses vacances et qu’elle fera part de celles-ci, au cours de la soirée.


Cybelle annonça justement que le gagnant du premier combat entre Black Bull et le vétéran Nightstalker aura une chance au titre de la NWC, détenu par Marty B. Black Bull sembla déconcerté par la puissance de son adversaire, qui attaqua avec : un « spinning wheelkick » et un puissant « backbreaker ». L’ontarien fut en mesure de faire changer le vent de côté avec une vicieuse « closeline », venu de nulle part. Il suivit son attaque avec un « backbreaker » . Nightstalker surprit son adversaire avec un « enzuguiri », qui sembla frustrer le pauvre Black Bull. Il utilisa sa frustration pour s’assurer que son ennemi ne recommencerait pas en s’en prenant à ses jambes. Profitant de cette offensive, Black Bull continua avec un « jawbreaker » et une puissance « suplex ». Mais la puissance de Nightstalker l’aida à répliquer avec un « spinebuster » dévastateur. Il enchaîna avec un « dropkick » et de retentissantes « closeline »...sauf que Black Bull renversa une de ses « closeline » pour tenter de lui en servir une. Mais l’expérience de Nightstalker fit la différence, car il contra la manoeuvre et asséna un « DDT » pour le compte...et le droit d’affronter Marty B, pour la ceinture.

Le vainqueur : Nightstalker


Le prochain combat mit au prise Derrick Storm et le nouveau protégé de la Princesse Cybelle : Kiss. Avec son nouveau côté démoniaque, depuis quelques temps, Kiss attaqua le premier. Mais, ce fut sans compter sur la force de caractère de Storm, qui répliqua aussitôt avec : son fameux « flying forearm », suivi de son « bulldog ». Il enchaîna avec un « flying knee directement sur Kiss et de son « around the world DDT » Kiss en eut assez et reprit son attaque : de violent coup de genoux sur un Storm, déjà assis au sol. Il continua avec de violentes « chops » et d’autres coups de genoux portés sur Storm. Ce fut alors que Kiss aperçut Twister venir encourager Derrick Storm, il tenta même de rallier la foule à sa cause. Désabusé de cette visite, Kiss se défoula sur son adversaire : « double kneedrop », « flying forearm » dans le coin, vicieuse « closeline », « stomach breaker » et même un « superkick »!!! Twister en eut assez et se rapprocha de Kiss pour l’invectiver de touts les propos....Reprenant ses esprits, Storm enferma Kiss dans un petit paquer et y mit le ruban pour le compte

Le vainqueur : Derrick Storm



Pour le prochain combat, nous eûmes un « four way élimination « entre Sweet Killer, Chung Yu, Twister et Tha Clown. Furieux que le Clown l’eut fait trébucher, Sweet Killer répliqua avec un « neckbreaker ». Avant de pouvoir donner sa place à Twister, Tha Clown eut du administrer une « closeline » à Sweet Killer. Twister voulut bien continuer le travail de son prédécesseur avec un « superkick » sur Sweet Killer, mais celui-ci lui asséna une puissante « closeline » avant de laisser Chung-Yu prendre sa place. Mais le pauvre Yu fut mal accueilli...un superbe « bigboot » de la part de Twister qui suivit avec une « standing suplex ». Le Clown revint avec une retentissante « superplex » sur Chung-Yu. Par la suite, lorsque Sweet Killer refit son apparition, nous vîmes un trio de sauts de la troisième corde sur son bras, exécutés par chacun de ses trois adversaires à tour de rôle. Twister continua l’offensive avec un « powerslam » sur le pauvre Sweet Killer, qui reçut un « swamton » à l’extérieur de la part du Clown. Twister n’eut point terminé : un « flying forearm », un « headscissors ». Yu sauta dans la mêlée et exécuta un « flying headscissors » sur Twister. Ayant récupéré, Sweet Killer exécuta son « Painkiller » sur Yu, pour l’éliminer. Tha Clown surprit Sweet et le sortit à son tour. Ce fut alors qu’un monstruex visiteur fit son apparition...Spike se rappela du vol du Clown, lors du dernier gala...il voulut lui rappeler de ne plus se mêler de ses affaites à l’avenir. Il anéanti les deux pauvres combattants qui devaient terminer le match....mais ne purent le faire....

Le vainqueur : Aucun vainqueur


Extrême Psycho, membre des 25 To Life (accompagné de son mentor Mumur), eut comme défi de vaincre : Sick Rick Lucas. Dès les premiers instants, Extrême sauta sur Lucas et le projeta hors du ring. Mumur en profita pour lui administrer un coup de chaise, question de le ralentir quelque peu... Ayant repris ses esprits, Lucas tenta de bâtir une attaque avec un « calffkick » et de son « knee wash » Sauf que, Psycho eut tôt fait d’esquiver son « spear ». Pendant qu’il tenta de reprendre ses esprits, son gérant en profita pour couper le souffle à Lucas. Extrême Psycho continua avec : un « flying forearm », un « bulldog » et d’un « Death Valley drive ». Mais ce fut sans compter sur la grande force de résilience de Rick Lucas : il répliqua avec sa « german suplex », pas un mais deux « mafia kick », une dangereuse « superplex ». Pendant que Mumur distrayant Lucas, Psycho retrouva ses forces et souleva Lucas pour le rabattre violemment au sol avec son « one hand power bomb ». Mumur en profita pour emprisonner Lucas, laissant tout le temps à Psycho de l’assommer avec sa tôle à biscuit...mais assomma plutôt son gérant!!! Voyant cette chance inouïe, Lucas en termina avec Extrême Psycho en lui appliquant son fameux « Limoges driver » pour le compte

Le vainqueur : Sick Rick Lucas


Pat The Machine eut fort à faire contre colosse Spike pour le prochain combat. Tentant de contrer la puissance de Spike, Pat tenta un « dropkick » accompagné d’une myriade de « closeline »...mais fut stoppé par une retentissante « chop » de la part de Spike. The Machine eut l’idée de transporter la bagarre à l’extérieur du ring, il revint sur le ring pour y aller de deux manoeuvres : une « baseball slide » et d’une vol plané en partant du coin...quelques instants plus tard. Mais lorsque Spike mit le grappin sur Pat, il dérégla la machine en le rabattant au sol avec son « one hand powerbomb » ( ou son « Spike Bomb ») pour le compte. Par la suite, son partenaire, Bad Boy Joly fit son apparition...accompagnée de la Princesse Cybelle. Elle eut en mémoire le traitement que ses ex-protégés lui avaient fait subir. Et avec ses nouveaux protégés, Thunder Of Destruction, elle fit comprendre à Pat The Machine qu’il n’eut du point s’en prendre à la Princesse Cybelle. Spike et Bad Boy Joly ramassèrent Pat et le rabattrent aussitôt avec « The Thunder Bomb »

Le vainqueur : Spike


Depuis son arrivée à la NWC, le Prince Kiol veut tout détruire sur son passage. Cette fois, son choix s’arrêta sur Max Kruger. Le prince démontra toute sa puissance avec : un « DDT », une « closeline » et son violent « flying forearm » dans le coin. Max déjoua une tentative du Prince et l’envoya dans le coin afin de se lancer dans un « body press », qui envoya le Prince à l’extérieur. Max s’élança à travers les cordes pour plonger sur son adversaire. Après avoir ramener Kiol dans le ring, il lui administra son « Michnoku driver ». Mais, le Prince sembla si puissant, qu’il put reprendre son souffle et exécuter un como dévastateur : un « samoan drop » avec un « rock bottom » directement sur son genou. Par la suite, ils eurent la même idée : le « cross body»!!! Kruger fut le premier à se relever, et il tenta de faire abandonner le Prince avec une prise en quatre. Après avoir renverser la prise de soumission, Kiol revint avec son « flying forearm ». Mais le Prince eut la surprise de sa vie de voir Max contrer sa tactique et être capable de lui appliquer son « five star frogsplash » pour le compte

Le vainqueur : Max Kruger


En l’absence de Travis, Chris Norton (champion provincial de la NWC) eut l’occasion de faire équipe avec PeeWee, des 25 To Life, contre les Cash Money Brothers (Black Jack et Sweet Pete) , En levée de rideau, Pete se montra plus puissant que Norton et put lui démontrer avec une « closeline ». Black Jack continua sur cette lancée avec une pléiade de coups et un « elbow drop » PeeWee fit son apparition et en profita pour écraser Sweet Pete avec son splash dans le coin. Norton réapparut sur le ring et allongea sa jambe pour exécuter un « bigboot » foudroyant. Mais l’expérience de Sweet Pete lui permit de contrer Norton et, avec l’aide de son partenaire, rabattre Norton dans un « double russian legsweep ». Par la suite, Pete remis la monnaie de la pièce à PeeWee en allant s’écraser sur celui-ci avec un « splash » Le « legdrop » de Black Jack suivit, ainsi que sa version du « splash » Ensuite, Pete asséna une de ces « superplex » à PeeWee. Comme en début de combat, Pete démontra toute sa puissance à Norton en le tenant à bout de bras...et il le laissa tomber durement. Black Jack enchaîna avec son « spinebuster ». Norton fut le récipiendaire d’une paire de « closelines » de Sweet Pete. Pour terminer, Black Jack fit son « spear » sur PeeWee et Sweet Pete plongea avec son « five star frogsplash » pour le compte. Ayant marre des présences de Mumur, Sweet Pete l’invita sur le ring pour l’affronter. Évidemment, Mumur refusa l’invitation. Pete rappliqua avec l’idée de faire une quatre contre quatre lors du prochain gala...

Les vainqueurs: Cash Money Brothers


Pour cette grande finale, ce fut comme prévu, le champion de la NWC, Marty B, contre l’aspirant, et gagnant du premier combat, Nightstalker. L’aspirant nous montra sa puissance dès le début du combat, il en profita pour aller écraser son adversaire dans le coin. La grande résistance de Marty B lui permit de répliquer avec : un « jawbreaker », un « splash » dans le coin, les deux genoux en pleine estomac et même un « legdrop ». Nightstalker tenta bien de renverser la vapeur, mais il manqua le coin et écrasa son épaule sur le poteau. Par la suite, Nightstalker fut en mesure d’attaquer avec deux « closelines ». Lorsque Marty B tenta de sauter sur son adversaire, il fut attrapé dans une prise de l’ours. Lorsque sorti de cette prise, Marty B tenta de faire abandonner Nightstalker avec un « armbar », sauf que le puissant Nightstalker souleva Marty et le rabatte au sol.. Nightstalker poursuivit avec une « belly to belly suplex » Nightstalker eut en tête d’en finir avec un « frogsplash », il rata son coup. Marty B tenta, de son côté, d’exécuter son fameux « swamton »,et manqua son atterrissage. Nightstalker se releva pour en profiter et...vit un drapeau du Canada devant lui sur le ring...Il leva la tête et aperçu Black Bull. Pendant qu’il argumenta avec celui-ci, Marty en profita pour en finir avec Nightstalker...pour le compte

Le vainqueur : Marty B



Le prochain gala : samedi le 22 mai 2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
NWC: 08 mai 2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [video] Cola Stunt Ride 2010
» [GP] Malaisie, le 10 octobre 2010
» [10 octobre 2010] - Rallye VTT de Choisel
» récapitulatif bourses moto 2010 en Vaucluse
» H Cup 2010 / 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lutte Express :: LUTTE QUÉBÉCOISE :: Divers-
Sauter vers: