Lutte Express

Forum sur la lutte professionelle (Catch)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CRW: Adrenaline II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
grominnetto
Jobber


Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 24/12/2009

MessageSujet: CRW: Adrenaline II   Jeu 10 Juin - 13:06

CRW : Adrenaline II


Le gala tant attendu de la CRW, Adrenaline, eut finalement lieu ce 6 juin. La direction de la CRW prit même la peine d’ajouter de nouveaux éléments pour le plaisir de leurs fans : écran géant, laser, des sièges plus proche de l’action, une table souvenirs postée à l’arrière de la salle, et bien d’autres....


Le premier combat de ce gala fut pour le titre ITV de la CRW entre Genesis et le champion Sexy Leon Saver, accompagné de Candygirl. Mystérieusement, Leon décida de demander à sa compagne de retraiter aux vestiaires avant les hostilités...surement confiant de sa victoire. Leon se montra malin contre la puissance de Genesis. Il attira son adversaire vers l’extérieur et lui tendit un piège lorsque Genesis revint sur le ring. Cependant, Saver eut la surprise de sa vie , lorsque Genesis l’attrapa au vol pour le projeter au loin. Genesis enchaîna avec un « bigboot » et un « Gorilla slam ». Par la suite, il prit le bras de Leon, mit son pied sur le côté de sa mâchoire et se laissa choir sur le sol...au détriment du champion. L’aspirant tenta d’en finir avec son « Genocide », mais Leon contra la manoeuvre avec un « lowblow », bien placé. Il poursuivit avec son « superkick ». Après que Genocide eut invité Saver à sortir du ring, en le laissant passer par-dessus bord (voire la troisième corde). Lorsque Genesis voulut ramener son ennemi sur le ring en lui agrippant le cuir chevelu, Leon se laissa tomber sur le sol avec le coup de la guillotine. Mais lorsque Genesis revint dans le ring, il ne voulut point tergiverser...il fit un « two handed chokeslam » et un violent « Genocide » pour le compte...et nous eûmes un nouveau champion ITV en la personne de GENESIS

Le vainqueur et nouveau champion ITV : Genesis


Le deuxième combat en fut un avec plein de rebondissements : le combat Talisman à six lutteurs par élimination. Les six gladiateurs furent : Thomas « The Pipe » Dubois, The Green Phantom, Franck Cotelli, Lex Lerman, HC Ryder et Electrico. L’enjeu fut de taille : avoir un combat de championnat au moment de son choix. Le règlement fut simple : rien ne peut éliminer le porteur du Talisman....aucune disqualification, aucune compte et aucune soumission....Mais, ses adversaires peuvent tenter de lui arracher pour s’en approprier...Donc, faites votre choix....

Dès le départ, les deux plus puissants lutteurs furent les cibles de leurs adversaires : deux sur Dubois et deux sur Phantom. Ils prirent leur deux adversaires et les envoyèrent un contre l’autre en plein centre du ring. Avec The Green Phantom rendu en bas du ring, les fils d’Electrico se touchèrent et le court-circuit le fit faire un saut directement sur celuic- à l’extérieur du ring. Lerman en profita pour exécuter un « neckbreaker » sur Dubois. HC continua le travail de Lerman et s’élança de la troisième corde avec son « missile dropkick ». Par la suite, « The Pipe » reprit ses esprits et déjoua Lerman en exécutant son « bigboot », suifi de sa « clothesline » dévastatrice. Electrico prit la relève de Lex Lerman et fit son fameux « flying headscissors » sur Dubois suivi de son spectaculaire « enzuguiri » par derrière. Il termina son trio avec son « mafia kick », sur le pauvre Thomas Dubois. Étant frustré de ces chocs électriques, Dubois prit son Talisman et assomma Electrico et le couvrit pour son élimination. Cotelli embarqua sur le ring et abusa de Dubois, dit le vrai mâle de la CRW, avec un combo assez spécial : Après avoir placé Thomas dans le coin avec la tête en bas, il lui fit sa version du splash (!!!) avec sa tête en haut et les pieds en bas....Mais par la suite, il le ramassa, l’installa pour un marteau-pilon, lui mit la tête dans son maillot et le rabattit au sol, au grand plaisir de la foule...Malheureusement pour Franck, The Green Phantom passa dans les environ...il le ramassa et lui fit son retentissant marteau-pilon, qui élimina Franck Cotelli. Par la suite, ce fut Lex Lerman qui fut la victime des foudres du Green Phantom avec un violente « clothesline ». Dubois continua le travail de Phantom avec un foudroyant « spinebuster » sur Lex Lerman. Quand Thomas voulut en finir avec Lerman, il fut la victime de sa prise de soumission (le « GogoPlata »)...mais oublia que son adversaire fut immunisé par son Talisman. Furieux de cette situation, il lui arracha ce Talisman de son cou...mais le perdit assez vite aux mains du Green Phantom. Reprenant ses esprits, Thomas Dubois élimina Lex Lerman avec sa version du « Jackhammer » . Témoin de la scène, Ryder s’élança avec son « flying forearm » sur The Green Phantom et enchaîna avec un « DDT ». Se sachant immunisé, The Green Phantom utilisa sa grande expérience et prit avantage de cette immunité : il asséna un violent coup de chaise sur Thomas Dubois. Il s’appropria une table pour frapper ce même Dubois. Il plaça Dubois sur cette table et s’élança sur celle-cii, sauf que...dans un geste de désespoir (ou un geste calculé), Thomas lui subtilisa son Talisman et causa la disqualification du Green Phantom. Sachant qu’il ne resta seulement HC Ryder (qu’il qualifia de « bébé » depuis des mois), il revint calmement vers le ring. HC lui enleva le Talisman et lui fit un « rollup » rapide pour le compte...et être déclaré le récipiendaire du Talisman, lui donnant droit au combat de championnat lorsqu’il voudra!!!


Le vainqueur : HC Ryder



Le prochain combat fut le combat d’oreillers dans un mélange de recrues et de lutteuses expérimentées. Josiane nous présenta ses ouailles : Brooke, Brittany, Keisha et Kassandra. Dès le son de la cloche, les oreillers perdirent de leurs plumes assez rapidement avec la pléiade de coups qui se donnaient de part et d’autres. Surement que l’arbitre spécial, Val Venis en eut plein la vue. Les filles arrêtèrent de se frapper quand elles virent Joey Soprano arriver aux abords du ring avec ses ouailles : La reine de la lutte au Québec en Sweet Cherry, Ségolène, Missy et Anastasia Ivy. Les pauvres recrues ne purent jamais soutenir un tel rythme de la part de ces lutteuses. Nous vîmes les dernières belligérante se frapper « à qui mieux-mieux », jusqu’au moment où Sweet Cherry en eut assez et décida de retraiter aux vestiaires...mais elle eut une bien mauvaise surprise avec la surprise de l’énigmatique Xorphia Vexx et de la légendaire Lufisto, qui la ramenèrent sur le ring, manu militari. Pendant qu’elles retenèrent Sweet, elles prièrent Val Venus de bien vouloir la dévêtir, pour qu’elle soit en petite tenue, comme cela se doit...Joey Soprano fut consterné de voir sa protégée se voir traitée ainsi, il la sortit de cette impasse et la ramena en arrière. Il ne resta plus qu’Anastasia Ivy sur le ring en compagnie de Val Venis. Notre invité sembla enchanté de cette très jolie présence. Il tenta même de lui propser de passer du temps ensemble...Cette scène irrita terriblement Sexxxy Eddy senti son territoire attaqué. Il arriva en trombe et sauta sournoisement sur l’arrière de la jambe de Venis, pour protéger son territoire de cet intrus!!!

Les vainqueurs : Les spectateurs...ainsi que Val Venis et Joey Soprano!!!


Pendant les derniers, Gilles début une course à la présidence de la CRW, où un trio de candidats de milieux différents s’affrontèrent dans une campagne avec plein de rebondissment. Maintenant, ce fut le moment de déclarer le vainqueur entre Le Prince Kiol, le richissime Paul Rosenberg et la populaire Vanessa. Ce fut la difficile responsabilité de Francis, l’annonceur de la CRW, de dévoiler les résultats. Il créa la consternation dans la foule en annonçant Paul Rosenberg comme nouveau Président de la CRW. Le gérant du Prince, Joey Soprano, en fut bouleversé, il vérifia même le papier officiel et dut se faire un idée. Vanessa en fut paralysée. Paul prit le micro et remercia son public (?!?!?), remercia Le Prince Kiol de sa compétition loyale et lui offrit un poste à ses côtés, tandis qu’il n’eut rien à proposer à Vanessa et l’invita à quitter. Paul nous parut bien confiant que cette fois, ce sera la bonne....il aura la ceinture de Darkko avec la présence de Mr Anderson , qu’il demanda sur le ring pour bien lui attribuer sa confiance. Mr Anderson nous parut changé, différent...(vrai que la saison des Packers s’est mal finie). Il vilipenda le public avec de nombreuses diatribes..ce qui irrita Jeremy Prophet, qui fit son entrée. Jeremy tenta de lui rappeler les bons souvenirs du passé, le public qui l’idôlatrait...Anderson continua de discourir de la même façon. Ce fut alors que nous vîmes arriver « The Pope » D’Angelo Dinero...avec un bras en écharpe. Il rappela à Mr Ken Anderson qu’ils eurent de nombreuses rencontres houleuses dans le passé et qu’il pourrait tenter d’en finir avec lui aujourd’hui même...ce qui fit ricaner Mr Anderson. Avant qu’il puisse répliquer, les représentants de la loi de la CRW firent leur entrée : le Lieutenant Platinum, accompagné du Sergeant Lauzon, voulut accuser Mr Dinero de bris de contrat, ce qui est contre la loi. The Pope mentionna qu’il n’eut aucunement l’idée d’abandonner son ami Jeremy au mains de ces champions par équipe. Paul Rosenberg eut sa première mission présidentiel en ordonnant, immédiatement, le début du combat pour le championnat par équipe de la CRW.

Le nouveau Président de la CRW : Paul Rosenberg


Donc, ce fut le début du combat de championnat par équipe de la CRW entre l’Académie de Police – le lieutenant Platinum et le Sergeant Lauzon, et l’équipe de Jeremy Prophet et « The Pope » D’Angelo Dinero. Avant de quitter les abords du ring, Mr Anderson voulut s’assurer que Dinero ne put rien faire en lui attachant le « bon » bras au poteau avec une bonne couche de « tape ». Cette attaque de Mr Anderson mit Prophet en furie...il s’attaqua à Pauly avec un « atomic drop » suivi d’une violent « clothesline ». Il fit son « hurancanrana » de la troisième corde sur Lauzon. Il enchaîna avec son « backflip ». Il continua en leur distribuant des « backelbows » au deux champions. Le Sergeant réussit à retrouver ses esprits et exécuta son célèbre « Loi 101 » sur Jeremy. Par la suite, les deux compères tentèrent d’en finir avec Prophet en leur martelant de coups à l’extérieur du ring. Avec l’énergie de ses fans, Prophet trouva assez d’énergie pour se sortir d’impasse et reprendre le dessus. Il plaça Lauzon sur une table, grimpa sur la deuxième corde et s’élança dans les airs avec son « Lionsault » sur Lauzon...qui eut décidé de s’enlever de cette position précaire...Donc, Prophet alla choir lourdement sur cette table. Voyant cette situation, les champions eurent en tête d’en profiter...Ils réussissèrent à ramener Prophet sur le ring et lui faire une « double suplex » directement sur les cordes. Platinum contina le travail avec un « stomach breaker ». Allant puiser dans ses dernières ressources, Prophet eut un regain d’énegie et tenta de se sortir de cette impasse avec un « spinning wheelkick » de la troisième corde. Pendant ce temps, Sick Rick Lucas fit son apparition. Il sauta sur son ancien confrère, l’ex-prisonnier Patrice Lacroix, avec un violent « bigboot » et lui arracha les ciseaux de ses mains. Par la suite, il alla détacher le pauvre Dinero, qui se mordait les doigts en regardant ce qui se passait dans le ring. Dans le ring, l’imppase régnait...le sergeant Lauzon et Jeremy Prophet s’eurent assomés en s’assénant une violente « clothesline » en même temps! Lorsque Prophet se retourna vers son coin, il ne put en croire ses yeux de voir que son parteniare voulut prendre sa relève....même avec un bras blessé. Au grand plaisir de la foule, « The Pope » fit son entrée, y alla d’une « bigboot » sur Lauzon, une « clothesline » sur Platinum et une autre « cothesline » sur Lauzon. Il laissa le soin à Prophet de tenter de mettre la touche finale. Jeremy sauta par-dessus la troisième corde, atterri sur la deuxième, s’élança dans les airs avec son « Lionsault » sur le Lieutenant Platinum et lui riva les épaules pour le compte. Durant les festivités, le Président Rosenberg vint féliciter son grand ami, Prophet de ce nouveau titre de champion par équipe. Il lui suggéra de laisser ce pauvre D’Angelo Dinero et de rester dans son camp...Après une courte réflexion, Jeremy Prophet retraita aux vestiaires, en compagnie de son parteniare : « The Pope » D’Angelo Dinero

Les vainqueurs et nouveaux champions par équipe : Jeremy Prophet et « The Pope » D’Angelo Dinero...est-ce cela siginifie que « The Pope » reviendra défendre sa ceinture???


Le Président, Paul Rosenberg, se présenta aux abords du ring avec la ferme intention de voir son nouvel ami, Mr Anderson, détruire le champion Québécois de la CRW : Darkko. Il en rêva tellement qu’il déclara que ce serait un match handicap, avec lui et Mr Anderson en équipe, et que si jamais Darkko gagne ce match...il démissionnerait de son poste de Président et quitterait la CRW. Rosenberg sembla vouloir commencer ce combat, mais laissa sa place assez rapidement à Anderson. Anderson prit sa place et attaqua le premier avec un « neckbreaker ». Croyant Darkko affaibli, Rosenberg revint sur le ring, pour le quitter assez vite lorsque Darkko releva avec son « kipup ». Après que Mr Anderson eut surpris Darkko avec une violente « clothesline », Rosenberg tenta de compléter en étranglant le géant Darkko. Cependant, Darkko répliqua avec une myriade de cioups de toutes sortes, il voulut même envoyer Anderson dans le coin, mais il n’eut point le pauvre arbitre placé derrière lui. Les deux partenaires en profitèrent pour attaquer la jambe de Darkko, en équipe. Lorsque Darkko put se relever, une bagarre de coups éclata entre lui et Mr Anderson. La grande puissance de Darkko fit la différence et il enchaîna avec une « clothesline » et son « bigboot ». Il tenta de terminer les hostilités avec son célèbre « chokeslam », mais Anderson fut en mesure de le contrer en s’attaquant à ses jambes. Rosenberg eut encore la mauvaise idée de prendre la place de Mr Anderson, et cette fois , le regretta amèrement. Pendant que Mr Anderson sembla le laisser à son triste sort, Darkko le ramena puissamment sur le ring, lui servit ses « chops »...et lui fit son « chokeslam » dévastateur pour le compte. Anderson tenta de revenir pour s’en prendre sournoisement à Darkko, mais fut suivi par « The Pope » qui lui asséna des coups de « kendostick ». Darkko le ramassa et lui admiistra son « chokeslam », à son tour. On vit Anderson disparaître du ring lorsque Darkko sortit sa civière...mais l’ex-Président Paul Rosenberg ne fut guère capable de se sauver de cette civière.....

Le vainqueur et toujours champion Québécois de la CRW : Darkko


Le mauvais garnement de la CRW, Mathieu St-Jacques, eut tout un défi à relever avec comme adversaire : Hannibal. St-Jacques eut la mauvaise idée de gifler son adversaire dès le début des hostilités. Hannibal répliqua en force : de nombreuses « chops » retentissantes, de nombreux coups de pied, une violente « running clothesline » dans le coin. Il tenta de faire abandonner St-Jacques dans sa version du « chicken wings ». Mathieu se releva péniblement et répliqua avec un « jawbreaker ». Il tenta de passer à l’offensive contre ce monstre avec des « clothesline» et une clef de bras. Hannibal renverser cette clef dans un « triangle choke hold ». De retour avec son offensive, Hannibal tenta d’en finir avec St-Jacques : un « bigboot », une « belly to belly suplex » de la troisième corde, une « running clothesline » et même trois coups de chaises dévastateurs. St-Jacques tenta de trouver une riposte en frappant Hannibal avec une table, mais lorsqu’il entra dans un duel de « forearm », ce fut la fin de Mathieu St-Jacques : Hannibal anéantit St-Jacques avec son « powerbomb » d’une puissance inouïe. En faisant le tour du ring, il passa proche de St-Jacques et lui fit un cadeau d’un coup de cloche , avant de quitter. Pendant que Mathieu St-Jacques se retira, de peine et de misère, la foule de la CRW se leva pour lui montrer qu’elle eut apprécié le courage qu’il eut démontré dans ce combat

Le vainqueur : Hannibal


Les derniers mois furent pénible pour Pat Skillz et sa famille avec l’attentat perpétré par Sylvain Grenier. Pat n’eut qu’une chose en tête lors de ce combat :Vengeance!!! Dès que Sylvain s’approcha du ring, Pat s’envola par-dessus la troisième corde sur son adversaire. Par la suite, il le ramassa pour lui faire embrasser le pauvre poteau. De retour sur le ring, Pat grimpa sur la troisième corde et s’élança avec un « missile dropkick ». Accompagnant Sylvain Grenier, Big Bryan Kevens s’approcha de Pat pour le faire trébucher. Ce fut ce que Grenier eut besoin pour reprendre ses esprits. Il ramassa Skillz et le projeta dans le coin avec puissance. Il le reprit pour ensuite forcer la rencontre de son front avec le plafond!!! Voyant Gilles s’approcher, Sylvain en profita pour le narguer. Constatant que adversaire fut dsitrait, il vit une occasion de lui asséner un « lowblow ». Skillz tenta la prise du sommeil et Grenier contra en peu de temps....avec l’aide du coin. Il souleva Pat Skillz et le rabattit violemmen au sol avec un « powerbomb »...non avec TROIS « powerbomb » Lorsqu’il le plaça dans sa prise du cobra, Gillles n’eut d’autres choix que de lancer la serviette, s’il voulut sauver son fils d’une fin bien plus dramatique. Avant de quitter, Sylvain mentionna que ce ne fut point fini et qu’il les reverra à la prochaine saison

Le vainqueur : Sylvain Grenier


La grande finale eut comme enjeu : le titre du plus grand Sex-Symbol de la CRW. Sexxxy Eddy eut peine à accepter de voir Val Venis tenter de s’approprier son territoire. Après avoir lancé sa serviette de bain à une fan, comblé d’ailleurs, il démontra toute sa puissance sur Eddy. Eddy eut en tête la jambe blessée de son adversaire, qui ne lui laissa guère la chance de s’y attaquer. Venis lança Eddy dans les cordes à quelques reprises tout en allant le rejoindre avec son genoux en pleine estomac de Sexxxy Eddy. Il enchaîna rapidement avec un « russian leg sweep », accompagné d’une myriade de « chops » et de « forearms ». Sexxxy Eddy réussit à renverser la vapeur et envoyer le genou de Venis directement sur le poteau, à l’extérieur du ring. Eddy continua de s’attaquer au genou de Venis avec véhémence. Il lui donna même une version du « spear » en arrière de son genou. Venis tenta bien de faire une « suplex » à Eddy, mais en fut incapable. Pendant que le fils de Sexxy Eddy, Sexy Leon Saver, parla avec l’arbitre, Eddy voulut exécuter un « lowblow » sur Venis...mais vit un Val Venis s’attaquer à son cinq livre en même temps. Comme Eddy sembla avoir le meilleur, il souleva Venis par les parties et le rabatttit au sol violemment. Profitant que son adversaire fut étourdi, il poursuivit avec un « powerbomb » retentissant. Par la suite, au grand plaisir de la foule, Venis répliqua avec : une « clothesline », un « backelbow ». Voyant que le caleçon de son adversaire se brisa, il tenta d’en profiter et de river les épaules de Sexxxy Eddy au sol. Ne pouvant accepter une telle chose, Leon Saver arrêta le compte. Pendant que Sexxxy Eddy alla se changer, Val Venis se défoula sur Leon Saver, avec une triple « clothesline » et un « powerbomb ». Sexxxy Eddy revint aux abords du ring avec une simple serviette, à la Val Venis, et agrippa son adversaire dans un « rollup » pour le compte.

Le vainqueur : Sexxxy Eddy



Le prochain gala : le 13 juin 2010 pour la fête des pères à Hudson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wildcat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 13438
Age : 33
Location : DrummondVille
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: CRW: Adrenaline II   Jeu 10 Juin - 13:07

Excellent résumé merçi! Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flair3
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 38
Location : Granby
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: CRW: Adrenaline II   Jeu 10 Juin - 19:44

Un résumé parfait comme d'habitude grominnetto Smile

_________________
http://hockeyexpress.forumactif.org/ pour parler hockey c'est la place!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/lutteexpress
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CRW: Adrenaline II   

Revenir en haut Aller en bas
 
CRW: Adrenaline II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelqu'un a déjà acheté chez Adrenaline motors ?
» une montée d'adrenaline
» Gentleman Driver ou Adrenaline Addict ?
» On appelle ca le sandwich d'adrenaline.............:\
» R1 adrenaline tour 09 photos RoossiBDM/Zdiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lutte Express :: LUTTE QUÉBÉCOISE :: Divers-
Sauter vers: