Lutte Express

Forum sur la lutte professionelle (Catch)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 NWC: 22 Mai 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
grominnetto
Jobber


Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 24/12/2009

MessageSujet: NWC: 22 Mai 2010   Jeu 10 Juin - 13:07

NWC - Résultats 22 Mai



Lors du dernier gala, le président Randy Jackson nous eut promis plein de choses, dont l’annonce de la fameuse date du célèbre Massacre de la St-Jean 2010. En début de gala, nous nous demandâmes bien comment Jackson pourra respecter sa promesse, en raison de son absence... nous n’attendîmes que très peu de temps, car nous eûmes la réponse dans un vidéo présidentiel : 1- Étant d’allégeance fédéraliste, Randy Jackson déclara qu’il n’y aura pas de Massacre de la St-Jean cette année, mais plutôt un Massacre de la Journée Sanglante 2- Et pour combler ses « partisans rouges », le spectacle sera le plus loin possible du 24 Juin. Le Massacre de la Journée Sanglante sera le 10 Juillet 2010!!!! Et que plusieurs combats seront annoncés durant la soirée.




Après cette grande déclaration , nous eûmes un premier combat : Sweet Killer avec le champion provincial de la NWC Chris Norton (accompagné de Princesse Cybelle) contre le duo de Chung Yu et de Derick Storm. Malgré que Sweet Killer se croie bien puissant, Yu parvint rapidement à s’imposer avec un « neckbreaker ». Son partenaire prit sa relève et exécuta son « bulldog » sur le même Sweet Killer. Ensuite, le puissant Chris Norton fit son entrée, mais fut aussitôt accueilli par un « flying headscissors » de Yu. Malgré cela, Norton eut pu récupérer et soulever ce même Yu dans une « standing suplex ». Killer eut l’idée de finir ce combat en tentant de faire abandonner Yu avec un « abdominal stretch ». Yu fut en mesure de sortir de cette impasse et d’exécuter un « headscissors » avant de laisser la place à Storm, qui arriva avec son « flying forearm » sur Sweet Killer. Par la suite, les deux belligérants s’assommèrent en exécutant, simultanément, leur « clotheslines ». Yu fut le premier à sauter sur le ring et il tenta de se défaire de Chris Norton avec deux « clotheslines ». Mais la puissance de Norton fut de trop pour le pauvre Yu, car Chris souleva Yu et le rabat violemment au sol avec sa version du « frontslam » pour le compte. Par la suite, Norton se permit de prendre une chaise et d’asséner deux coups sur le pauvre Derick Storm, qui fut aux côtés de son partenaire Yu. Le Prince arriva sur le lieux pour, justement, mentionner que l’or va si bien avec un Prince et qu’il le défie pour la ceinture le 10 Juillet, lui et....Derick Storm dans un chair match!!!

Les vainqueurs : Sweet Killer et Chris Norton




Après avoir lancé son défi, le Prince Kiol appela son partenaire Black Bull, pour commencer le massacre le plus rapidement contre Sick Rick Lucas et Nightstalker. Black Bull eut tôt fait de remarquer la puissance et la technique de ses adversaires et reçut une retentissante « clothesline » . Black Bull parvint à se relever et à administrer un « sick kick » à Lucas avant de laisser sa place au Prince.. Kiol prit la relève de BlackBull et démontra sa puissance, de son côté, avec une puissante « clothesline », accompagnée d’une belle paire de « chops ». Lucas eut assez de force pour répliquer avec : « un calfkick » sur le Prince Kiol et un « Yakuza kick ». Nightstalker monta sur la troisième corde et asséna tout un coup de poing sur Kiol. Les deux partenaires firent une descente du coude en même temps sur le pauvre prince, étendu au sol. Lucas et le Prince s’élancèrent dans les cordes et se frappèrent violemment dans un « flying body press » un sur l’autre. Le premier à se relever fut Lucas, qui donna la chance à Nightstalker d’embarquer sue le ring. Il nous sembla en furie, car ses coups fusèrent de partout : une « clothesline » pour chacun de ses adversaires, tout comme des « flying elbows », une paire de « body slam » et un double DDT. Malgré cela, Black Bull récupéra assez pour exécuter un « baldo bomb » sur Nightstalker. Par contre, il reçut aussitôt le « Limoges driver » de Lucas. Le Prince Kiol surprit Lucas avec son « DVD » sur son genou. Ce fut alors que le vétéran Nightstalker les étonna avec un « double DDT ».pour le compte Pendant que Lucas tenta de retrouver ses esprits et deretourner au vestiaire, il eut la visite de 25 To Life (Extrême Psycho et Mumur). Mumur et Extrême Psycho furent sans merci pour celui qui osa se mêler de leurs affaires, récemment. Mumur l’attaqua avec un coup de poing américain tandis qu’Extrême Psycho le martela d’une plaque de métal. Après qu’Extrême Psycho eut démoli une pauvre table avec Rick Lucas à l’aide de son « one hand powerbomb », Mumur lui mentionna que ce ne fut qu’un début, car ce sera bien pire dans le « table match » le 10 juillet 2010 contre Extrême Psycho. Sick Rick Lucas se releva en sang et promit à Extrême Psycho et à Mumur qu’il ne s’appelle pas SICK Rick Lucas pour rien...

Les vainqueurs : Black Bull et le Prince Kiol




Le prochain eut une grande signification pour Max Kruger et Twister : le gagnant peut choisir son adversaire et sa stipulation. Twister commença rapidement avec son « flying elbow » avec un « double foot stomp » dans l’estomac de Kruger. Max renversa la manoeuvre de Twister et le martela de tous les coups possibles. Ayant constaté l’énergie de son adversaire, il s’attaqua rapidement aux jambes de Twister, pour le ralentir. Il poursuivit son offensive avec retentissant « DDT ». S’alimentant de l’énergie de la foule, Twister parvint à envoyer Max haut dans les airs avec sa « belly to belly overhead suplex ». Il continua en fonçant sur Kruger avec un « flying body press ». Max puisa dans ses ressources et ramassa Twister dans une « german suplex » pour le rabattre au sol violemment, ce qui projeta Twister à l’extérieur. Max ne put manquer une telle occasion de s’envoler dans les airs pour plonger sur son adversaire. Lorsque Twister rentra dans le ring, Max voulut s’y en prendre...mais fut déjoué par un coup de tête de Twister en plein estomac. Twister passa par-dessus Max avec un « sunset flip, et en profita pour le frapper avec son fameux « 619 » pour le compte. Ses fans restèrent sur leur appétit quand Twister annonça qu’il nous reviendrait pour nous dévoiler le nom de son futur adversaire...

Le vainqueur : Twister


Comme Tha Clown sembla tomber sur les nerfs de Thunder Of Destruction, Bab Boy Joly se promit du grand plaisir dans ce combat. Tha Clown eut un adversaire plus puissant et plus expérimenté que lui dans ce combat et nous le vîmes. Malgré les deux « clotheslines » de Clown, Bad Boy rappliqua avec des « clotheslines » de son crû. Tha Clown eut beau renverser la manoeuvre de Joly et exécuter son « bronco buster », mais Bad Boy répondit avec des « chops ». Ce fut alors qu’une guerre de « chops » éclata...guerre remportée par Bad Boy Joly. Ce fut alors que Bad Boy y alla plus durement avec un « sitdown powerbomb » sur le Clown. Et les tracas du Clown ne firent que commencer avec l’arrivée du comparse de Joly, Spike. Comme la santé du Clown devint précaire, Michel Piché sortit du vestiaire pour le sauver de cette tragédie. Joly ne comprit guère cette intrusion, après le combat qu’ils eurent récemment. Ce fut alors que Bad Boys défia Piché et Tha Clown dans un match contre Thunder of Destruction, pour le 10 Juillet 2010, défi qu’accepta aussitôt Piché et son nouveau partenaire...Tha Clown

Le vainqueur par disqualification : Tha Clown



Avant le gala, Scream lança un défi ouvert à tous ceux qui eurent le courage de l’affronter. Le premier lutteur (ou victime) qui se présenta fut El Stupido!?!?!? Scream ne perdit guère de temps : un « big boot », un « spinning wheelkick » et un « spinebuster » et ce fut fait d’El Stupido. Le prochain à vouloir démontrer son courage fut Sweet Killer. Avec un « brainbuster » et un « Canadian Destroyer », ce fut la fin de Sweet Killer. Mais Scream s’acharna sur Sweet Killer. À tel point qu’un jeune de la sécurité se sentit assez brave pour s’en mêler, avec un trio de coups de ceinture, il décampa aussitôt. Dépité, Scream exigea un plus grand défi!!! Ce fut alors qu’une musique connue se fit entendre...The Green Phantom se présenta devant Scream!!! Après une discussion tumultueuse, ce fut officiel : un « chain match » entre Scream et The Green Phantom pour le 10 juillet 2010 au Massacre de la journée sanglante!!!

Le vainqueur (par trois fois) : Scream


Le champion de la NWC, Marty B, eut davantage de pression que d’habitude, car on lui promit son combat d’échelle, seulement s’il gagnait son combat contre...Spike (accompagné de la Princesse Cybelle)!!! Marty constata rapidement la grande puissance de son adversaire en étant le récipiendaire d’un violent « shoulder tackle », d’une retentissante « clothesline » et d’un « legdrop » dévastateur. Par la suite, Marty réussit à contrer Spike avec un « jawbreaker », suivi de son « enzuguiri ». Marty continua avec une « flying clothesline » et un « roundkick ». Ce fut lorsqu’il manqua son « swantom » que l’on vit Spike tenter de reprendre son offensive...mais un « RKO » de Marty B, déjoua ses plans à son tour. Pendant que les belligérants furent à l’extérieur, Twister arriva soudainement sur le ring pour en ressortir aussitôt en plongeant sur ceux-ci. Il fit son fameux 619 sur Spike. Max voulut en profiter pour se venger de Twister en le frappant avec une échelle. Il utilisa cette échelle pour exécuter son « swantom » avec Twister en dessous. Témoin de ce deux contre un, Marty B reprit cette échelle et sauva Twister de son triste sort en assommant Spike et Max Kruger avec. Twister prit le micro et nous annonça comme promis son adversaire pour son match du 10 juillet...mais il prit la peine de s’excuser auprès de Marty pour lui avoir enlever la chance d’avoir son « ladder match »...mais qu’il eut une idée qui lui plairait : Un « ladder match » entre lui, Max Kruger et Marty B. Cybelle rétorqua que Twister ne put oublier Kiss de l’équation...Twister répondit simplement de l’amener. Marty prit le micro et, pour remercier Twister de cette idée, annonça qu’il mettra sa ceinture en jeu!! Et ce sera donc, un « four way ladder match » pour la ceinture de la NWC

Le vainqueur : Aucun vainqueur, double compte à l’extérieur



La grande finale fut un combat élimination à quatre équipe impliquant touts les membres de 25 To Life : Duo Infernal (Darren Pillman et Pat The Machine), Cash Money Brothers (Sweet Pete et Black jack) et 25 To Life coupé en deux (PeeWee et Jack Travis ensemble et Extrême Psycho avec Mumur). Pat The Machine connut un début de combat plutôt laborieux, il se fit attaquer assez sévèrement par ses adversaires : « Powerslam » d’Extrême Psycho, un « avalanche » de Mumur et un « frontslam » d’Extreme Psycho. Tout ce qu’il engendra comme offensive fut un « flying forearm » sur PeeWee. Pendant qu’il repensa à sa stratégie, Sweet Pete prit sa place et attaqua Extrême Psycho avec un « double axe », avant de lui faire un « press slam » Pendant que Lucas vint s’en prendre à Psycho, Travis fit un « DDT » à Pat The Machine. Il enchaîna avec un « jawbreaker » spécial : un pied sur la mâchoire en le tenant par un bras. Après que Mumur eut manqué son « Mumur masher », il fut victime d’un couronnement de la part du Duo infernal. Black Jack lui asséna un « spear », ce qui laissa la chance à Sweet Pete de lui dessus pour le compte (élimination de Mumur et d’Extrême Psycho). Par la suite, Travis fut la victime d’un « double leg sweep » de la part de Sweet Pete et de Black Jack. Ses problèmes ne furent guère terminés : deux « elbowdrops » de Black Jack, un « legdrop » de Black Jack, un « neckbreaker » de Pat The Machine et un « gory bomb » de Pat The Machine. PeeWee put finalement prendre la relève de son partenaire et tenter de faire abandonner Pat avec un « cobra clutch ». Lorsque Pat The Machine eut finalement renversé la manœuvre, il fit un « inverted DDT » et une « clothesline » à PeeWee. Pillman entra sur scène et continua le travail sur PeeWee avec deux retentissantes « clothesline », accompagnés de son « spinebuster ». PeeWee retrouva ses forces et sorti Pillman à l’aide de son « Alabama slam » (Duo infernal éliminé). Par la suite, PëeWee s’en pris à BlackJack avec sa « clothesline » avec l’aide de Jack Travis qui lui fit son « super kick ». Pendant ce temps, Mumur eut convaincu les autorités de la NWC, à l’arrière, qu’il eut droit de revenir dans ce match, comme il est le gérant des champions par équipe de la NWC...ce qui sembla les inspirer justement. Travis frappa Sweet Pete avec deux « clotheslines ». Black Jack remplaça Sweet Pëte et s’en prit à PeeWee avec une « clothesline » et un « DDT ». Sweet Pete revint aider Black Jack : il prit Jack Travis sur ses épaules, mais Pee Wee esquiva le « spear » de Black Jack, « spear » que reçut Sweet Pete. Voyant cette opportunité s’offrir à lui, Jack Travis monta sur la troisième corde et fit sa célèbre descente du coude pour le compte. Comme Cash Money Brothers en redemanda, 25 To Life les invita dans leur « bunker » pour le 10 juillet, au Massacre de la Journée Sanglante.

Les vainqueurs : 25 To Life (Jack Travis et PeeWee)



Prochain gala : Le Massacre de la Journée Sanglante le 10 juillet 2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
NWC: 22 Mai 2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [video] Cola Stunt Ride 2010
» [GP] Malaisie, le 10 octobre 2010
» [10 octobre 2010] - Rallye VTT de Choisel
» récapitulatif bourses moto 2010 en Vaucluse
» H Cup 2010 / 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lutte Express :: LUTTE QUÉBÉCOISE :: Divers-
Sauter vers: