Lutte Express

Forum sur la lutte professionelle (Catch)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fêtes des pères avec la CRW

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
grominnetto
Jobber


Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 24/12/2009

MessageSujet: La fêtes des pères avec la CRW   Mer 16 Juin - 10:26

La fêtes des pères avec la CRW

Comme le Grand Prix de la Formule marque en général le début de l’été, la CRW eut son premier gala de l’été sur les plages de Hudson, et ce, avec comme thème : La fête des pères!!


Le premier combat de ce gala mit aux prise Lex Lerman à Big Bryan Kevens, accompagné de sa gérante Ségolène. La grande expertise de Lerman lui permit de s’approprier le début du combat avec une retentissante « clothesline », suivi de son plongeon à l’extérieur du ring, sur Kevens. Voyant Lerman faire flèches de tout bois, Ségolène mit son grain de sel et fit trébucher Lerman...Kevens en profita pour exécuter son « bulldog ». Mais, ce ne fut point suffisant arrêter Lex Lerman, il revint avec une violente « clothesline », suivi d’un « bodyslam...et d’un « superkick » pour le compte

Le vainqueur : Lex Lerman

Suivant ce combat, nous eûmes de la grande visite : le Révérand Hanzel, qui vint nous parler de la journée du Seigneur....qui affirma aux gens présents qu’ils sont des brebis égarée en ne pensant pas au Créateur plutôt que d’assister à tant de violence....Hallelujah!!!

Par la suite, Pat Skillz et Gilles vinrent montrer à leur concitoyens, tout le travail effectué durant l’entrainement de Gilles Boucher...vidéo disponible sous peu. Mais les gens ne purent applaudir leurs héros, car un autre duo père et fils, Sexxxy Eddy et son fils Leon Saver, arrivèrent sur le ring pour les assaillir sournoisement....et ils s’en promettèrent pour la grande finale de cette fête des pères.

Nous constatâmes lors d’Adrenaline II que HC Ryder eut remporté le fameux Talisman lui donnant à un combat de championnat. Évidemment, le vrai mâle de la CRW, Thomas « The Pipe » Dubois, en fut guère enthousiasme. Ces deux gladiateurs firent les frais de ce deuxième combat. La puissance de Dubois ne fut point assez pour contrer les manoeuvres spectaculaires de Ryder : un « headscissor », un « neckbreaker » et une « clothesline ». Cependant, celles-ci ne firent que rendre Dubois plus violent. Il répliqua avec un : « powerbomb », une guillotine sur la troisième corde, une « suplex », une prise du sommeil (une tentative, du moins, d’en terminer ). Mais Thomas fit une erreur, qui ouvra la porte pour Ryder. HC esquiva la charge de son adversaire, qui fit la rencontre du poteau. Voyant cette grande porte s’ouvrir, HC sauta sur la deuxième corde et s’envola avec une « flying clothesline » sur Thomas Dubois. Celui eut bien tenté de riposter avec un « spine buster »....mais le résiliant HC Ryder puisa au fond de ses ressources pour exécuter son « Ninja » pour le compte....et garder son Talisman

Le vainqueur : HC Ryder

Le président déchu, Paul Rosenberg, vint nous présenter son successeur, le Prince Kiol. Le Prince se vanta d’avoir réengager la belle Vanesssa , pour une raison....pour pouvoir la congédier. Lorsque qu’ils tentèrent de s’en prendre à Vanessa...d’un bond, arriva Pat Guénette sur le ring pour sauver sa soeur des griffes de ces malotrus. Mécontent de cette situiation, Kiol proposa à Guénette de bien se préparer, car il aura le défi de battre Darkko, s’il veut revenir à la CRW. Le Prince mentionna que , comme promis, il aura sa chance pour la ceinture ITV, détenue par Genesis...maintenant!!!

Dès le départ, Paul Rosenberg eut négocier avec la puissance de son adversaire, mais parvint à exécuter uine belle « clothesline » suivi d’un « bulldog ». Il trouva même le moyen de renverser un étranglement en « DDT ». Mais, la force de Genesis l’amena à revenir encore plus fort, avec une paire de « clothesline », accompagnée de son combo « full nelson front slam ». Les deux agents eurent l’idée de défendre leur chef, mais furent accueillis par une retentissante « clothesline », chacun. Genesis revint vers Rosenberg, lui asséna une foudroyante « chop », et en termina avec son « Genocide » pour le compte

Le vainqueur : Genesis


Se pourrait-il que le Prince Kiol crut avoir la vie contre Sick Rick Lucas? N’empêche qu’il s’appropria le début du combat en se montrant bien plus puissant que son adversaire....il se permit de s’en servir comme tapis pour s’essuyer les pieds. Par la suite, il le ramassa et lui appliqua sa version d’une « back suplex ». Mais, ce fut sans compter sur la force de résilience de Lucas, qui réappliqua avec une « clothesline » et une « suplex (NOM????). Le Peince ne put en accepter davantage...il se releva et administra une violente « clothesline », avec un « flying body press » en prime. Mais, encore une fois, Lucas se releva et riposta avec son « spinebuster », une paire de « clotheslines » et de son « calf kick ». Avec l’arbitre devant, et son adveraire derrière, Kiol en profita pour faire un « lowblow » à la Ric Flair...par derrière. Pendant que Lucas tenta de convaincre l’arbitre de cette manoeuvre, Kiol enleva sa botte...surement pour prendre un peu d’air...ou pour frapper son adversaire? Mais, ce fut sans compter sur la présence du Pauly Platinum qui empêcha le Prince d’utiliser sa botte. Comme Pauly lança la dite botte sur l’arbitre...et Lucas en profita faire un « schoolboy » pour le compte
Le vainqueur: Sick Rick Lucas


Un Prince qui se fait contrarier ainsi peut toujours faire confiance à ses alliés. Mathieu St-Jacques arriva aussitôt pout malmener cet intrus, que fut Pauly Platinum. Mais, Platinum revint avec une paire de « clotheslines », un puissant « atomic drop » et d’un « bionic elbow ». Mathieu tenta de se servir de sa grande puissance pour se sortir de cette impasse. Il voulut affaiblir le bras de Platinum, mais celui-ci renversa son idée avec un « spinebuster ». Par la suite, Pauly montra toute sa puissance à son adversaire avec un trio de « shoulder tackle ». Cependant, Mathieu put lui mettre le grappin dessus et lui asséner un « DDT ». Finalement, Pauly fit son « Platinum Magnum » pour le compte

Le vainqueur : Pauly Platinum

Pour le prochain, les spectateurs eurent la surprise d’appendre que le titre de championnat par équipe de la NWA Canada fut en jeu entre The Wrecking Crew (Bryan Lewis et Scott Odell) contre celle de Dru Onyx et Jeremy Prophet. Odell constata assez rapidement que Jeremy fut très déterminé de remporter ces ceintures...il y alla même de son « front flip lrg drop » sur celui-ci. Dru remplaça Jeremy et continua le travail : un « splash », une « back suplex » sur Lewis. Prophet réapparut avec son « lion sault » et de son « spinning wheel kick ». Lewis vit une brèche dans la défensive de Prophet et lui fit un retentissant « spine buster ». Par la suite, Odell suivi avec une foudroyante « bigboot » sur le pauvre Prophet. Après que Jeremy eut tenté de se déprendre de cette facheuse position avec un « double back elbow » de la deuxième corde, Odell et Lewis le soulevèrent pour le rabattre violemment au sol avec leur version du « gorilla slam ». Ils voulurent en finir avec la prise du sommeil, mais Jeremy trouva assez de ressources pour s’en sortir avec une myriade de coups de pieds. Ce fut alors qu’ils se mirent à deux sur lui pour l’affaiblir encore davantage. Après qu’il leur eut envoyé sa pléiade de coups de poing de toutes sortes, Jeremy surprit ses adversaires avec son « enzuguiri », qu’il compléta avec un « superkick » pour chacun d’eux (Jeremy est un homme si juste). Lorsque Dru arriva sur les lieux, ils tenta de démolir ses deux adversaires avec de violents « shoulder tackle » et de rententissantes « clotheslines ». Il envoya Lewis dans le coin avec hargne, laissa la chance à Prophet de revenir dans le ring pour exécuter son célèbre « 450 splash » pour le compte.....pendant que Dru servit un « spears » à Odell...pour remporter les titres par équipe de la NWA Canada

Les vainqueurs et nouveaux champions par équipe de la NWA Canada : Dru Onyx et Jeremy Prophet


Pat Guénette eut un grand défi devant lui : Kiol le défia de battre Darkko!!!! Ne reculant devant personne, Guénette réussti son « flying body press » pour surprendre son adversaire. Mais le géant ne se laissa pas impresionner et répliqua avec : un « powerslam », une « running clothesline » et d’une « overhead belly to belly suplex ». Pat eut en tête de riposter avec un « neckbreaker » mais sans trop de dommages....Car Darkko revint avec un « sideslam » suivi d’une prise de l’ours. Lorsque Pat sembla avoir un regain d’eénergie, il reçut une « bigboot » en pleine figure. . Ce fut quand les deux gladiateurs se retrouvèrent à l’extérieur que le match se décida...Darkko voulut étrangler à mort Pat Guénette sur le bords, et Vanessa ne accepter de voir une telle scène...et tenta d’arrêter Darkko. Sauf que pendant ce temps, Pat Guénette revint sur le ring et Darkko se fit compte à l’extérieur pour la défaite, ce qui souleva l’ire de celui-ci. Pat accourut à la rescousse de sa soeur pour lui éviter un horrible « chokeslam » , mais sa course fut aussitôt arrêtée par la « claque » de ce monstre. Darkko se retourna vers Vanessa, qui sembla morte de peur. Darkko la martela de de ses coups de pieds, alla chercher sa civière pour la mettre dessus. Vanessa tomba dans une crise d’hystérie lorsqu’elle constata qu’elle fut attachée sur cette civière, et Darkko disparut avec celle-ci

Le vainqueur par décompte à l’extérieur : Pat Guénette


La grande finale de cette fête des pères fut celle entre Pat Skillz et son père Gilles contre Sexxxy Eddy et son fils Leon Saver (accompagné de sa gardienne). Dès les premiers instants du match, Saver se moqua littéralement de Papa Skillz, il se demanda si son coeur pourra résister. Pat Skillz débuta les hostilités avec Eddy en lui envoya son « high knee » en pleine poitrine. Il voulut enchaîner, mais la gardienne de Leon le fit trébucher. Trouvant Pat skillz trop jeune, Eddy demanda au « vieux » d’embarquer. Il se moqua de lui en lui suggérant un test de puissance....quelle erreur!!! Gilles remporta ce défi et se permit même d’écraser les doigts de son adversaire avec ses pieds. Voyant son père en difficulté, Leon sauta sur Gilles par surprise et les deux en profitèrent pour exécuter un écartèlement des jambes de Gilles. Étant un tantinet arrogant, Leon fit quelques « pushups » tout en étranglant le pauvre Gilles. Papa Skillz eut une grande opportunuté de se relever lorsque ce même Saver manqua son « moonsault ». Pat arriva sur le ring et envoya ses adversaires choir à l’extérieur du ring. Ce fut alors que Gilles se rappela de vieux souvenirs et se plaça par terre, pour laisser son fils lui grimper dessus et s’envoler dans les airs, vers l’extérieur sur ses adversaires. Gillles ramassa l’autre père, et l’envoya dans le coin , pour lui asséner le légendaire 10 coups de poing. Il enchaîna avec sa version du « monkey flip » (ou planchette japonaise, au choix). Pat prit la relève et frappa Eddy avec son « flying forearm » accompagné de sa « clothesline » sur un Eddy déjà par terre. Leon prit la place de son père et tenta de ralentir Pat Skillz avec un « frontslam », mais ce fut peine perdue, car Skillz exécuta son « tornado DDT » de la troisième corde. Cependant, Leon se reprit de belle façon : il y alla d’une retentissante « clothesline », suivi d’un « reverse neckbreaker ». Eddy tenta d’en finir avec son « package neckbreaker », mais sans succès. Ce fut alors que Pat renversa la manoeuvre d’Eddy avec son « side effect » et put laisser la place à son père. Gilles arriva sur le ring déchaîné...il exécuta deux « atomic drop », une paire de « clotheslines », deux « bodyslams » et deux gros « backdrops ». Pat revint sur le ring et tenta d’assommer Leon avec son « mafia kick »...ce qui bouleversa grandement de sa gardienne, qui voulut s’en prendre à Pat....Ce fut alors que Mama Skillz (Francine) vit la moutarde lui monter au nez. Elle embarqua sur le ring, gifla cette jeune effrontée, l’agrippa par l’oreille et alla la reconduire en arrière. Revigoré de cette scène inédite, Pat fit son « swanton » sur ses deux adversaires, placé côte à côté...Et fidèle à leur entrainement des semaines précédentes, Papa Skillz et son fils firent tout les deux, en famille, le « Boston crab » sur leurs adveraires, qui n’eurent d’autres choix que d’abandonner...

Les vainqueurs : Pat Skillz et son père Gilles, toujours invaincu


Prochain gala sur le plages d’Hudson, le 4 luillet 2010!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wildcat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 13438
Age : 33
Location : DrummondVille
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: La fêtes des pères avec la CRW   Mer 16 Juin - 11:42

Excellent résumé thanks! Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flair3
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 38
Location : Granby
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: La fêtes des pères avec la CRW   Mer 16 Juin - 13:58

Parfait ton résumé grominnetto Not Worthy

_________________
http://hockeyexpress.forumactif.org/ pour parler hockey c'est la place!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/lutteexpress
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fêtes des pères avec la CRW   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fêtes des pères avec la CRW
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tous avec Benoit Thibal!
» Combien de km avec un plein ? (dCI 85)
» pare pierre ufo valkyrie (avec dorsale)
» tete plombé avec brosse
» un médecin de 69 ans avec un corps de bodybuilder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lutte Express :: LUTTE QUÉBÉCOISE :: Divers-
Sauter vers: