Lutte Express

Forum sur la lutte professionelle (Catch)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour de la lutte Québécoise à la Télévision?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joe Heelfan
Mid Carder
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Retour de la lutte Québécoise à la Télévision?   Mar 29 Mar - 20:07

Retour de la lutte Québecoise à la Télévision?

Sujet répétitif pour ne pas dire redondant, mais toujours intéressant et d’actualité.

Mais, est-ce que le produit de la lutte offert au Québec est en mesure de se retrouver sur l’un ou l’autre de nos réseaux de télévision, chaîne généraliste ou spécialisée, peu importe...?



Un bref historique nous rappelle que la lutte a fait son apparition sur nos écrans dès les premiers jours de la télévision au Québec et au Canada, au début des années ’50 et jusqu’au milieu des années ’60, ceci par la présentation des galas de lutte, d’abord en direct de l’Auditorium de Verdun, ensuite au Forum De Montréal, le tout sur les ondes de Radio-Canada.

Fin des années ’60, la lutte québecoise est de retour sur nos écrans de télévision avec LES AS DE LA LUTTE, SUR LE MATELAS, LUTTE GRAND-PRIX sous la forme de TV-Taping. C’est à dire l’enregistrement de plusieurs émissions dans un studio de télévision (Télé-7 Sherbrooke) dans la même journée, pour ensuite être diffusé Samedi ou Dimanche avant-midi un peu partout en province dans le but de promouvoir les différents spectacles à la grandeur du Québec, tandis que les publicités-promos étaient ajustées en fonction des villes et régions visitées lors des différentes tournées. Une façon de faire des plus efficaces qui a duré jusqu’au milieu des années ’70.

La même formule TV-Taping est reprise, de 1979 à 1985-86, par un autre groupe, toujours enregistrée dans les studios Télé-7 Sherbrooke pour être ensuite diffusé partout en province avec publicités-promos en conséquence.

Puis, 1985-86, des offres très difficiles de refuser, autant pour les lutteurs que les promoteurs et télé-diffuseurs, de la part de Vince McMahon et de sa fédération, la WWF. C’est ainsi qu’on voit disparaître la lutte québecoise de sur nos écrans.


Donc, près de 25 ans que la lutte québecoise n’est plus présentée à la TV, mais elle continue quand-même d’exister grâce aux différentes promotions et petites fédérations indépendantes qui organisent des spectacles un peu partout au Québec, dans des sous-sol d’églises, Centre Communautaires, gymnases d’écoles, etc. Et chaque fois qu’est présenté un reportage ou documentaire TV sur le sujet, la lutte québecoise connaît une certaine recrudescence de popularité, que ce soit en terme de spectateurs, couverture médias (La fameuse convergence...) ou de personnes intéressées à s’impliquer, monter dans le ring, etc.

1998 - SRC - Le Royal Wrestling Ring à l'œuvre
1998 - SRC - La lutte locale gagne des adeptes au Québec
2000 - SRC (ZONE LIBRE) - La lutte locale bat son plein au Québec
2003 - SRC - Lutte, spectacle du ring
2010 - CANAL-D (Docu D) - Théâtre Extrême

On peut ajouter, même si d’un impact général moindre, mais plus spécifique à l’organisation concernée, les différents documentaires réalisés par les Télévisions Communautaire, ainsi que les entrevues lors de bulletins de Nouvelles ou émissions du genre ARTS-CULTURES-SORTIES (La Vie Chez nous..., etc.) qu’on retrouve dans la plupart des stations Télévision en région.

Pour qui ne fait pas parti du petit monde underground de la lutte québécoise, regarder la lutte à la télévision se résume donc présentement à la retransmission en abrégé des galas TNA-Impact sur les ondes de RDS (90 minutes ramenées à 45. Donc, suppression de certains matches et plusieurs promos, le tout avec un délai de 3-4 semaines de retard sur l’original...). Sinon avoir accès aux réseaux américains afin de pouvoir regarder WWE Monday Night RAW et/ou WWE SMACKDOWN. Par la suite, certains canaux spécialisés tels que FIGHT-TV, SPIKE et autres.

Quant aux fans de lutte indépendante, ils connaissent, pour la plupart, les promotions tels que RING OF HONOR (ROH), CHIKARA, DRAGONGATES, PWG, SHIMMERS, etc. et ont sûrement eu occasion de regarder vidéos via youtube, Dailymotion, etc. sinon d’avoir acheté ou téléchargé DVD de l’une ou l’autre de ces organisations et de leurs produits plus spécifiques.

Dans le cas précis de ROH, l’enregistrement de TV-Taping présentés sur HD-Net avec storylines de façon à promouvoir les différents événements majeurs de cette fédération, de la même manière que le faisait LUTTE GRAND-PRIX/SUR LE MATELAS il y a 30-40 ans.

La promotion féminine SHIMMERS utilise sensiblement ce même principe en enregistrant 4ou 6 galas au même endroit durant la même fin de semaine, pour ensuite en faire le montage et la vente de DVD servant à promouvoir ses gros événements.

Sachant le nombre de lutteurs ROH qui sont invités par différentes fédérations du Québec, sachant aussi les coûts moindre et la proximité de ROH, imaginez impacts positifs si les shows TV-Taping ROH avaient pu se retrouver sur RDS en place de TNA... que ce soit pour toutes ces fédérations québécoises qui invitent lutteurs ROH ou tout simplement la tenue d’un show ROH, que ce soit Québec, Trois-Rivières, Montréal, Ottawa, etc.

Si ROH peut avoir un impact positif sur la lutte Québecoise, nettement plus que TNA, imaginez maintenant s’il était question directement de lutte professionnelle avec nos lutteurs du Québec... encore mieux sur un réseau généraliste (V, TVA, SRC) dans une case horaire appropriée pour en favoriser la visibilité...!

D’autant plus que le milieu se dirige tranquillement vers une certaine uniformisation. Les meilleurs éléments se retrouvent en demande dans la majorité des organisations, avec des rivalités et des storylines qui deviennent tranquillement communes entre les différentes promotions.

Le débat actuel du retour de la lutte québécoise sur nos écrans de télévision devrait être autour de la formule à adopter, ainsi que des coûts d’un tel projet. Ceci même si certains sont déjà à vouloir sélectionner ceux qui seraient admissibles et/ou en mesure de se retrouver sur le ring.


Pour ce qui est des coûts...

Un document datant de 2002 pour une émission de sports motorisés (Courses motos, motocross, motoneiges, courses automobiles, compétitions accélération, tires de tracteurs, etc.) m’apprend qu’il en coûtait environ 5000$ pour une émission de 30 minutes sur les ondes de RDS. Ceci comprenant la prise de vue/captation à l’aide de 3 caméras (500$ par caméra supplémentaire); montage de l’émission; ainsi que sa mise en onde à au moins 3 reprises. Également inclus dans les coûts, certaines ententes de publicités et autres compléments.

Dans le cas où plus qu’une émission se voulait à partir de la même captation, il devenait donc possible obtenir une réduction et un prix forfaitaire (2500-3000$ par émission...). Bien entendu, certains frais de transport et hébergement pouvait s’ajouter au besoin dans certains cas.

En 2003 ou 2004, un projet similaire, mais pour émission d’une heure sur le réseau TQS (Aujourd’hui V-Télé), donc quotes d’écoutes plus grandes, étaient rapporté entre 12000$ et 20000$... La somme variant en fonction des différentes sources interrogées.

Pour 2009, un tel projet émission sports motorisés sur RDS annoncée entre 8000 et 9500$, selon captation avec 3 ou 4 caméras. Le tout comprend la captation, le montage, la diffusion, entente de publicités, etc.

En ce qui concerne la formule à adopter, on se doit d’oublier le direct à la manière MONDAY NIGHT RAW.

Les TV-Taping sont sûrement très intéressant au niveau de restreindre les coûts/frais de télévision et pour promouvoir les différents galas/spectacles, mais cela implique la création/mise sur pied d’une promotion/fédération spécifique à ce groupe de lutteurs. En plus que ces derniers devront se rendre disponible pour se déplacer partout en province (Bas-St-Laurent, Gaspésie, Côte-Nord, Abitibi, Lac-St-Jean, etc.), pas juste les régions de Québec, Montréal, Trois-Rivières...

A moins que ces TV-Taping soient structurés pour profiter à l’ensemble des organisations. Est-ce possible...?

Ou encore..., captation, montage et mise en onde de spectacles des différentes organisations de lutte de la province, dans un résumé d’une heure - une heure-trente (1h00-1h30). Ce qui implique des règles strictes pour assurer une certaine uniformité du produit offert à chaque semaine. Également, une équité entre chaque fédération, tenant aussi compte des ressources financières de chacune, mais limiter-contrôler le nombre d’enregistrements auprès d’une même promotion durant l’année pour restreindre et éviter toute apparence de monopole ou préférence envers une fédération.


Maintenant, de savoir si la lutte indépendante québécoise est en mesure de se retrouver à la télévision, personnellement, je crois bien que OUI. Cependant, il faudra un effort de plusieurs au niveau du vocabulaire (Cesser les sacres, blasphèmes, vulgarité et vocabulaire scatologique, etc.) de l’attitude, etc. Apprendre, agir de façon professionnelle.


Une autre option du retour de la lutte québécoise à la télévision serait qu’une fédération déjà existante prenne l’initiative de damer le pion à tout le monde pour prendre entente elle-même avec un producteur et un diffuseur (V, SRC, TVA, RDS ou autre...) pour présenter, peut-être produire elle-même, ses propres émissions à la grandeur du Québec. Cependant, si une telle organisation décide d’y aller par elle-même pour se retrouver à la télévision, à espérer que ses activités autres que télévision ne se limiteront pas uniquement à ses activités locales, mais bien que les fans de lutte puissent avoir la chance de les voir un peu partout en province. Mais aussi de l’opportunité et la pertinence de continuer à collaborer avec l’ensemble des autres promotions. Ne pas faire la même erreur que la WWF/WWE qui a cherché à tuer toutes compétitions, de sorte qu’il ne reste que très peu de places pour que la relève puisse se préparer, se développer avant d’accéder à un niveau supérieur.


Donc, est-ce que la lutte indépendante au Québec est en mesure de retourner sur nos écrans de télévision, on peut répondre que OUI. Le talent et les effectifs sont là. Mais... il y a un certain ménage à faire, une certaine adaptation en terme de vocabulaire et de professionnalisme.


Cependant, d’ici à se retrouver en onde, une concertation se doit être faite entre les différentes promotions pour assurer une certaine uniformité, une certaine logique. Un personnage HEEL dans une fédération se doit de l’être partout où il passe. Un changement allégeance (Turn-Heel, Turn-Face), les storylines et rivalités majeures devraient se suivre également sur l’ensemble du territoire. Un lutteur qui reçoit une correction en règle le Samedi ne devrait pas se retrouver dans le MAIN-EVENT, sinon un match de Championnat, le lendemain ou la semaine suivante. Comment se fait-il aussi qu’un lutteur soit tout juste un bon Mid-Card dans une petite fédé mais se retrouve Champion ou Contender dans une promotion majeure... Tout ceci afin de redonner une certaine crédibilité au fameux "KAYFABE". A défaut que les différents Bookers/scripteurs communiquent entre eux pour l’évolution et le développement des storylines de leurs lutteurs communs, ce qui serait le meilleur dans les conditions actuelles, qu’au moins les lutteurs soient informés des intentions des différents bookers/scripteurs afin qu’ils puissent ramener les infos et faire en sorte de prendre une ligne commune dans l’évolution de cette rivalité, peu importe le final prévu dans les différentes fédérations impliquées.


BON! - Ça s’appelle comment cette émission là? Quelle heure, quel poste, pis ça commence quand...? Ça fait le tour des fédés au Québec ou si on parle juste d’une organisation...?


En espérant que ce soit pas un titre en anglais d’une fédération avec un nom en anglais qui présente des shows dont le nom est en anglais, mais dans une région 80% francophone et dont le 2/3 ou 3/4 du monde qui s’y intéresse ne comprend pas l’anglais...!


Warrior Warrior Warrior


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Laprade
Jobber
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Retour de la lutte Québécoise à la Télévision?   Mar 29 Mar - 21:06

Malheureusement Joe, la lutte quebecoise n'est pas prete a aller a la television. Premierement, le talent n'est pas du tout forme pour lutter devant des cameras. Travailler pour la television et travailler pour une foule de 100 personnes est 2 choses completement differentes. Au Quebec, les gars ont de la difficulte a travailler en face de la camera fixe ou pire, quand il y a deux cotes seulement avec la foule, ils ont de la difficulte a ne pas tourner le dos a l'un de ces cotes. Pour la tele, les matchs doivent etre ultra time, si c'est 6 minutes de l'entree a la sortie, c'est pas 7. A la tele, tu ne peux finir tes spots avant d'aller au finish. Les arbitres pour la tele sont ceux qui dirigent le match, par l'entremise du gars dans le truck ou du gorilla. Peu d'arbitres sont habitues de controler un match. A l'inverse, les lutteurs ne sont pas habitues de se faire diriger par un arbitre.

Les seuls lutteurs qui ont une telle experience sont Grenier, Steen et Generico. Stupefied, Uno, Pee Wee, LuFisto, Onyx, Jaguar ont une petite experience, mais jamais comme les 3 autres. On fera pas un show de lutte avec ca.

Mettre un show de lutte a la tele coute environ 20-25 000$ en incluant le roster. Parce quue si tu as pas assez de talents locaux, tu dois aller en chercher ailleurs.

Aucun promoteur au Quebec presentement n'a ete promoteur d'une émission de lutte. Blondin et Grenier ont une experience de performer a la tele, Blondin un peu plus pertinente en ce sens, mais reste qu'ils ont jamais ete en charge.

Mais il y a pire encore que l'inexperiencedu territoire, l'intérêt des reseaux de teles. RDS veut rien savoir, V non plus et le nouveau poste de sports de PKP non plus. Pourquoi? Il y a pas de vedettes a presenter. Même Jacques arrive pas a avoir un show de tele.

Le retour de la lutte quebecoise a la tele ne passe pas par une émission hebdomadaire. Des vedettes ont besoin d'etre crees avant, des reseaux de tele ont besoin d'etre convaincus et presentement personne n'a d'arguments assez forts.

Si j'arrive a un reseau et que je leur donne 500 000$, y a des chances qu'on m'ecoute. Mais je dois etre prêt a perdre beaucoup d'argent. Si je gagne 1 million, je laisse faire. Si je gagne 30 millions, j'y pense!

En passant, a titre historique, Lutte Internationale fut a la tele de 1980 a 1987, mais a perdu son plus gros diffuseur en decembre 84 et ce n'etait pas a cause de Vince. La marde etait pogne entre Guy Hauray, qui detenait le deal avec le diffuseur , et Lutte Internationale. Hauray a menace de vendre le show a Vince, personne ne l'a cru, donc il a fini par le faire et du jour au lendemain, sans explications, on passait de Internationale a la WWF.

Pat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flair3
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 38
Location : Granby
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Retour de la lutte Québécoise à la Télévision?   Mer 30 Mar - 0:24

J'aime bien ton opinion Pat, mais je crois qu'il serait possible de produire un show télé potable avec tout le talent qu'il y a au québec. Bien sur il faut savoir entourer nos lutteurs avec des gars d'expérience si l'ont veut qu'ils deviennent des vedettes à la télé. Donc voici ce que moi je verrais. Remarquez bien que ce n'est qu'une idée qui pourrait être potable.

Aux Grenier, Steen, Generico, Stupefied, Uno, Pee Wee, LuFisto, Onyx et Jaguar que Mr Laprade à déjà mentionné, on ajoute des lutteurs comme Tyson Duxx, Petey Williams, Johnny Devine, des lutteurs canadiens qui ont de l'expérience à la télé. À cela tu rajoute des lutteurs comme Franky The Mobster, Don Paysan, Jeremy Prophet, Johnny Jack Spade, Darkko et Sexxy Eddy, et tu invites quelques lutteurs américains qui ont l'expérience de la télé pour travailler avec nos futurs stars de la lutte québecoise, et je crois qu'on ce retrouverais avec un produit intéressant à offrir au téléspectateurs.

Bien entendu, tout cela couterais assez cher j'en convient, mais comme le dit le proverbe, on a rien pour rien. Mais je crois que ça serait le prix à payer pour ravoir une émission de lutte Québecoise comme au temps de lutte internationale. D'ailleurs, Raymond Rougeau l'a déjà dit, les vedettes de la lutte Québecoise de l'époque ont été créé grâce à la télé.

_________________
http://hockeyexpress.forumactif.org/ pour parler hockey c'est la place!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/lutteexpress
Pat Laprade
Jobber
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Retour de la lutte Québécoise à la Télévision?   Mer 30 Mar - 4:19

Absolument! Le problème est que les diffuseurs ne sont plus attirés par la lutte. Admettons que ton roster se tienne, qui va payer? Une maison de production? Aucune n'est intéressée! Ils vont demander qui sont les vedettes? Y en a pas. Le diffiseur? Il va vouloir payer encore moins et va poser la meme question!

Donc ça prend quelqu'un qui a de l'argent. On pourrait amener la meilleure présentation sur papier possible, ça ne changera rien. Personne ne veut investir. Et c'est comprenable. Aucune compagnie de lutte en Amérique du Nord fait assez de profits pour que ça vaut la peine a part la WWE. TNA perd de l'argent. ROH perd de l'argent. Si les autres indys faisaient tant d'argent que ça, ils ne seraient plus des indys. La business est tellement down au Mexique que CMLL et AAA songent a s'associer. Et si je m'expatrie au Japon, ils n'ont meme plus de deal tele convenable.

Alors imaginez au Quebec. On est loin de revoir de la lutte a la tele. Si ca interessait quelqu'un, Jacques ou la ToW auraient deja des offres sur la table. Vous pouvez continuer de debattre si vous voulez, mais c'est comme un coup de couteau dans le beurre. Ca n'arrivera pas. Pas avec une emission de lutte hebdomadaire comme dans le temps dans tous les cas!

Pat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Heelfan
Mid Carder
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: Retour de la lutte Québécoise à la Télévision?   Mer 30 Mar - 11:20

Tout d’abord, Merci PAT pour les correctifs et précisions que tu apportes sur certains points, dont celui de la note historique sur le passage de Lutte Internationale à WWF.

Ensuite, un échange constructif et formateur, le tout grâce à des arguments très pertinents et des explications venant rehausser la qualité, pertinence de l’intervention.

Comme ton explication différences entre lutter dans une salle "standard" versus une salle avec des spectateurs sur seulement un ou deux côtés, plus le fait de lutter devant et pour les caméras, avec tout le timing que cela implique. Des éléments dont je n’avais pas tenu compte et qui font désormais parti de nouvelles connaissances.

Pour ce qui est des coûts, 20000-25000$ par émission, en incluant le roster, ou 500000$ par année. Ça correspond sensiblement à ce que je disais. Différence que je faisais référence uniquement aux coûts de production pour une émission 1h00, sans calculer le roster, donc encore moins la venue de lutteurs de l’extérieur. Mais, on semble être dans les même $$$.

Pour ce qui est des vedettes. C’est bien là le dilemme!

Un peu comme l’œuf ou la poule.
Un peu comme les fameuses saucisses Hygrades...

Présentement, même les meilleurs lutteurs Québécois, Kevin Steen, Franky The Mobster, Lufisto, etc. sont à peine connu en-dehors du petit monde Underground de la lutte indy du Québec. Même que les trois nommés sont plus connus USA et ailleurs dans le monde qu’ici.

On retrouve le même phénomène dans bien d’autres disciplines. Qui connaît les meilleurs cow-boys monteurs de chevaux ou taureaux sauvages de la province en-dehors des gens qui suivent ce genre de compétitions? A peu près tout le monde connaît le festival Western de St-Tite, mais combien autres rodéos sont présentés au Québec? Qui en sont les vedettes? Même chose avec les coureurs de motocross, courses de chevaux, courses automobiles, etc.

Comment faire connaître la lutte indy québécoise et créer des vedettes, au-delà des 4000-5000 personnes qui remplissent les salles de lutte un peu partout au Québec, à chaque année? Comment faire connaître la lutte et créer ces vedettes autrement que par les médias de masse, dont principalement la télévision...

Mais, je me dis que, si on produit une émission hebdomadaire sur le Paint-Ball et qu’on en vient à produire des vedettes de ce passe-temps, et même chose avec des joueurs de poker, pourquoi ne serait-il pas possible de faire pareil avec la lutte indy Québecoise?

Peut-être que je me trompe...?

Cependant, je n’ai pas la réponse à cette question, ni les $$$ nécessaires...

Comme j’ai pu mentionné, il faut une importante concertation du milieu, en plus d’un ménage, d’une adaptation dans le vocabulaire et l’attitude. Et je rajouterais, suite aux commentaires de PAT, que l’adaptation se doit aussi d’être fait de par les lutteurs en fonction de travailler avec la présence de caméras, comme le précise PAT. Car, il est certain qu’on ne peut débarquer demain matin avec un groupe de lutteurs dans un studio de télévision pour procéder aux enregistrements sans préalablement s’être préparé en conséquence.


Pour ce qui est de se déplacer aux quatre coins de la province pour faire la captation de différents galas/spectacles de lutte - JCW, TUW, NSPW, SCW, flsh, SWF, NCW, MWF, FCL, CRW, etc. - pour ensuite en faire montage en fonction d’une émission 1h00 (Environ 45 minutes de contenus si on enlève les génériques entrée et fermeture ainsi que les pauses publicitaires), on risque se retrouver avec un produit très inégal d’une semaine à l’autre... Plus, de comment gérer les dates de diffusion en fonction des galas enregistrés et des événements à venir... Mais surtout, combien de ces promotions sont prêtes, capables, en mesure de délier les cordons de la bourse pour au moins défrayer les coûts minimales d’une telle publicité..., savoir y adjoindre une certaine convergence (Annoncer dans les médias – journaux, TV, radios, tes posters, etc. - la présence des caméras pour l’enregistrement/captation d’un tel spectacle. Ensuite, faire savoir les dates de diffusion d’une telle émission...) pour mousser le tout au maximum, rentabiliser et savoir en profiter pour publiciser certains événements...


Le simple fait en parler sur forum de discussion ne ramènera pas la lutte Québécoise sur nos écrans de télévision, mais si cela peut éveiller l’intérêt de certains, faire prendre conscience de certains points, certains détails, ces échanges, tel que celui-ci déjà formateur, servent quand-même à quelque chose. Et c’est déjà un point important à considérer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
smumdax
Jobber


Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Retour de la lutte Québécoise à la Télévision?   Mer 30 Mar - 18:49

J'vais pas avoir le meilleur des vocabulaires ici... mais ça va dire clairement ce que je pense: Ostie que c'est intéressant à lire tout ça !! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flair3
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 38
Location : Granby
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Retour de la lutte Québécoise à la Télévision?   Mer 30 Mar - 19:02

Je Plussoie mon cher Smum Smile

_________________
http://hockeyexpress.forumactif.org/ pour parler hockey c'est la place!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/lutteexpress
Pat Laprade
Jobber
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Retour de la lutte Québécoise à la Télévision?   Mer 30 Mar - 19:12

Seule bémol Joe, Bertrand Hébert et moi-même évaluons à 2000 le nombre de fans unique qui suit la lutte indépendante au Québec.

Pat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reptile27
Mid Carder
avatar

Nombre de messages : 114
Location : Drummondville,Quebec
Date d'inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Retour de la lutte Québécoise à la Télévision?   Lun 4 Avr - 13:21

Oui c'est vrai que le sujet devient redondant, répétitif, usé, blasant, etc.....

Plus le temps avance et plus je crois que ce n'est plus avec une émission hebdomadaire mais plutot avec des shows d'une heure diffusés 1 fois par mois + ou - dépendant d'un budget de départ. Le risque serait plus calculé en faisant ca de facon occasionnelle et tranquillement créer une demande plus spontanée de la part des gens qui découvriront la lutte québecoise actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour de la lutte Québécoise à la Télévision?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour de la lutte Québécoise à la Télévision?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AVEC LE PARTI LIBÉRAL,C'EST LE RETOUR AU CLUB PRIVÉ DE CHASSE
» Aller-retour St-Lô <> Paris St-Lazare.
» XISPA... LE RETOUR??????
» Retour des documents - Lettres non reçues
» Retour de flamme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lutte Express :: LUTTE QUÉBÉCOISE :: Divers-
Sauter vers: