Lutte Express

Forum sur la lutte professionelle (Catch)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Si j'étais Pascal Charland...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joe Heelfan
Mid Carder
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Si j'étais Pascal Charland...   Sam 30 Avr - 11:08

Si j’étais Pascal Charland...

Si j’étais Pascal Charland, fans de lutte indy au Québec, et récemment devenu également promoteur avec deux événements dans la petite municipalité de St-Pie-De-Bagot...

Le premier de ces événements, ONDE DE CHOC, en collaboration avec GEW (Global Entertainment Wrestling, Granby), en plus y retrouver plusieurs gros noms de la lutte Indy du Québec (Franky The Mobster, Lufisto, Thomas The Pipe Dubois, etc.) a su attirer plus de 275 spectateurs, en Février 2011.

Ce premier événement n’était pas terminé que Pascal Charland annonçait déjà le tenue d’un deuxième, appelé REPERCUSSION, cette fois en collaboration avec NCW (Northen Championship Wrestling, Montréal) pour Samedi 21 May 2011, toujours à St-Pie.

De plus, cette entente entre le promoteur Charland et la NCW assure la présence de lutteurs de calibre lors des spectacles organisés par Charland tout en lui permettant de faire appel à certains gros noms pour compléter et/ou rehausser son roster lors de ces événements. Le tout assure en plus une visibilité pour la NCW en-dehors de la région Montréal.

Avec le succès de son premier spectacle – ONDE DE CHOC – Pascal Charland a mis la barrière très haute pour son deuxième gala, surtout aussi rapproché dans le temps et dans la même petite localité. Y aura-t-il autant de spectateurs et sortiront-ils tout aussi satisfait comparativement au premier show... Peut-être y avoir été plus mollo, sans pour autant tomber dans la médiocrité..., la première fois, et attendre Automne pour récidiver...

Il est tentant de vouloir comparer avec la nouvelle PCW, fédération de lutte qui a vu le jour Automne 2010 dans la région de Charlevoix. Sans avoir recours à de gros noms, la PCW attire 200-300 spectateurs à chacun de ses galas mensuels (Novembre, Décembre, Janvier, Février, Mars, Avril...). Mais il est important de préciser que les conditions sont bien différentes entre les deux régions. La PCW (St-Hilarion, Charlevoix) ne connaît pas de concurrence d’autres organisations de lutte sur le territoire. Les coûts pour la publicité sont moindre et une telle activité se veut parmi les gros événements dans cette région.

Pour ce qui est des Promotions Pascal Charland, quelques autres organisations, autant celles qui offrent un produit intéressant que les autres, aussi minimes peuvent-elles être, viennent changer la donne en fait de rareté et image/crédibilité du produit lutte indy, GEW à Granby, flsh-SWF-NBW à Drummond, sans oublier Sherbrooke et Montréal qui sont facilement accessibles. Plusieurs autres activités sont offertes et les coûts de publicités sont nettement plus élevés pour espérer rejoindre et attirer autant de monde.

La comparaison devient cependant possible avec un spectacle indépendant (Spot-Show) organisé avec les lutteurs de la SCW dans la petite localité de Danville et qui a su attiré 175-200 personnes. Pourtant, à Danville, on n’a pas fait appel à de gros noms, le décor était OK sans être excessif, juste assez de publicité. En plus, une autre promotion avait présenté un Spot-Show il y a environ un an et demie avec plus-ou-moins de succès. Donc, bien organisé, le gala de Danville a connu presque autant de succès, même si avec moins de visibilité que du côté de St-Pie, mais sûrement plus rentable car beaucoup moins de dépenses publicité/marketing/roster. Et si le Spot-Show DYSTOPIA est de retour à Danville dans le futur, sûrement qu’il connaîtra encore autant de succès, plus facilement qu’à St-Pie, puisque la barrière se situant à un juste niveau, ni trop bas, ni trop élevé.

Cependant, attirer 250-300 personnes pour un gala de lutte indy au Québec, comme a réussi Pascal Charland, cela ne peut reposer que sur le fruit du hasard, de la chance. Il faut un travail de publicité, des efforts de marketing pour vendre un tel spectacle afin réussir attirer tout ce monde, surtout quand on est conscient des préjugés qui accompagnent ce genre de show.

Mais, pour Pascal Charland, s’il tient à demeurer dans la promotion d’événements de lutte, il devra penser sortir de sa zone de confort, tout en respectant les territoires existant le cas échéant, éviter de se placer en conflit inutilement avec les organisations déjà en place, ceci pour le bien autant de son entreprise que pour l’image du sport-spectacle, suivre les consignes d’ensemble...

Ainsi donc, si Pascal Charland décide organiser des galas de lutte indy dans des villes tel que Drummond, St-Hyacinthe, Victoriaville, Plessisville, Trois-Rivières, etc. (Ceci sans égard à ces villes, mais bien pour y aller du territoire pouvant être rattaché ou identifier à Pascal Charland. IMPORTANT d’apporter cette précision pour éviter que certains n’interprètent ceci de mauvaise façon.) - réussir à y attirer 200-250-300 spectateurs, peut-être plus, voilà qui ferait taire certains de ses détracteurs, qu’importe la carte proposée, du moment qu’on parle quand-même de lutteurs connus et avec un certain talent... mais sans nécessairement compter sur 6-7 lutteurs les plus connus du TOP-10 Québecois.


Si Pascal Charland décide présenter des spectacles de lutte sur une base régulière dans les villes et le territoire mentionnées plus haut, réussira-t-il aussi bien qu’il a fait pour son premier événement - ONDE DE CHOC - présenté à St-Pie-De-Bagot...? Je souhaite que OUI, autant pour lui que pour la lutte indy au Québec. Et j’ai bonne confiance qu’il y parviendra, en autant qu’il sache doser le tout et respecter ce qui est déjà en place, ce qui mérite être respecté.


Joe Heelfan



Warrior Warrior Warrior
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flair3
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 38
Location : Granby
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Si j'étais Pascal Charland...   Dim 1 Mai - 13:53

Bon bon bon! Premièrement, je n'ai rien contre ce texte la personnellement. Mais si il y a une chose qui est vrai et ce peut importe le type d'entreprise, on aura beau mettre tout le travail que l'ont veut dans l'entreprise, il y a toujours des chances de faire un flop. Et comme tu parlais de faire les choses plus modérément, j'en avais fait allusion à Pascal quand je m'impliquait avec lui au début. Avant même de faire son tout premier Gala à Saint Pie, Pascal avait l'impression qu'il y avait toujours quelqu'un en quelqu'un quelque part qui semblait craintif rapport à ses idées de grandeur. Et le nom qu'il me sortait à chaque fois c'était celui de SmumDax. Je me rappelle très bien avoir dit à Pascal de prendre le temps de parler avec les promoteurs de la GEW pour leur expliquer qu'il voulait faire un show GEW mais à ses conditions à lui, soit d'avoir quelques gros nom de la lutte au Québec. Une petite chose que je crois que Pascal n'avait probablement pas mentionné aux promoteurs de la GEW.

Je me souviens également lui avoir dit de faire attention à ne pas y aller trop grand trop vite. Mais connaissant Pascal, je savais qu'il n'en ferait qu'à sa tête, ce qui est une qualité en quelque sorte, mais qui peut ce retourner contre toi et devenir un grand défaut. Aprés le show, et surement sous l'effet de l'adrénaline, (à moins que ce soit l'effet grosse tête), il ce voyait déjà faire un show au stade LP Gaucher de Saint Hyacinthe. Croyais-t-il pouvoir remplir cet arèna, ou est-ce simplement l'idée de faire un show pour voir combien de monde il peut attirer, et faire de cette expérience le teste ultime pour ses idées de Marketing? Je crois que je vais opter pour la deuxième option.

Par contre il y a une chose que Pascal Charland devrait apprendre, c'est que ce n'est pas parce que tu as un succès pour ton premier show que ça veut dire que tu l'a l'affaire. Oui le travail compte pour beaucoup, mais il ne faut jamais oublié que la chance a toujours un rôle à jouer en quelque part et que dans bien des cas, ça peut faire la différence entre un succès et un flop.

Dans le domaine de la lutte, le facteur chance peut faire toute une différence, comme par exemple: Si les lutteurs qui sont booké sur mon show ne ce blessent pas dans un autre show qui à lieu avant le mien, je suis chanceux que ca ne soit pas arrivé parce que certains de ces lutteurs la, peuvent être ceux qui me vendent le plus de billets, ou qui par leur popularité acquise de part leurs accomplissement passé, ou le fait qu'ils sont de la région ou tu tiens ton gala, vont t'attirer du monde. Il suffit que l'un de ses lutteurs clé la soit blessé et ne peut être au show, et tu pers des fans même si celui que tu choisis pour remplacer le lutteur blessé soit un excellent choix, car il y a ce risque que le remplaçant soit moins connut que le lutteur booké à l'origine.

Donc oui le facteur chance peut faire la différence.

_________________
http://hockeyexpress.forumactif.org/ pour parler hockey c'est la place!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/lutteexpress
Joe Heelfan
Mid Carder
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: Si j'étais Pascal Charland...   Lun 2 Mai - 15:45

On s'entend tu pour dire que Pascal Charland a su mettre toutes les chances de son côté?

Tsé, faut savoir faire sa chance...


Si on compare avec le dernier gala "majeur" à Drummondville, en Mars 2011, dont la Finale était Sylvain Grenier vs SOA Amin (Son Of Abdullah), Pascal Charland a su mettre les efforts pour faire de son événement ONDE DE CHOC un succès.

Qu'on aime ou qu'on n'aime pas, Pascal Charland a su mettre toutes les chances de son côté en mettant l'effort et le travail nécessaire pour assurer le succès de l'événement.

Qu'on aime ou qu'on n'aime pas, faudrait avoir l'honnêteté de reconnaître cela plutôt que de prétendre un coup de chance sur tout et de chercher failles et bibittes.


Et si Pascal Charland attire encore 250-300 spectateurs à son prochain gala, que la majorité en repartent satisfait, est-ce que ce sera encore de la chance?


Et si Pascal Charland était en mesure attirer 300 spectateurs et + pour un évéentuel gala de lutte à Drummondville, St-Hyacinthe ou Victo... Encore de la chance...?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flair3
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 38
Location : Granby
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Si j'étais Pascal Charland...   Lun 2 Mai - 23:06

Écoute Joe, tu tentes de minimiser l'impact que le côté chance a eu dans ce show la. Un facteur que nous avons négligé tout les deux toi dans ton dernier post et moi dans mon premier post, c'est le fait qu'il y avait un maximum de gens de la région qui était impliqué dans ce show incluant lutteurs et arbitre. Ce qui n'est pas le cas cette fois ci. Il y avait deux arbitres à Ondes de Choc qui était originaire de Saint Pie. Il y avait Killer Clown qui est un petit gars de la place également qui était booké sur le show. N'oublie pas que Pascal était associé à la fédération de la région, soit la GEW dont les lutteurs sont connus des fans de lutte indy Québecoise dans la région et tu ajoutais à ca Thomas The Pipes Dubois qui viens de Saint Dominique qui est un village voisin de Saint Hyacinthe et Saint Pie et qui est à 20 minutes à peine de Granby. Ajoute également Georgeous Mike qui viens de Saint Damase, un petit village situé de l'autre côté de la rivière qui sépare cette petite localité et la petite ville de Saint Pie. Et il a eu la chance qu'aucun des lutteurs booké sur le gala ne ce soit pas blessé ou encore qu'ils n'aient pas pu ce présenter à cause d'un booking la même datte.

Et ou est tout ce beau monde la cette fois ci? À part Georgeous Mike et Thomas Dubois y a pas grand monde de la région qui sont sur le show. Même Pure Talent qui ont quand même connut la gloire à la GEW sont pratiquement redevenus des inconnus dans la région et ça a parut quand ils sont venu lutté à la GEW il y a près de deux mois car plusieurs fans ce demandaient qui ils étaient.

Don Paysan a été booké pour Répercussion, donc Pascal doit le remplacer (je crois qu'il a confirmé Leon Saver pour remplacer Paysaon) et la y a Thomas The Pipes Dubois qui s'est blessé à une jambe lors du dernier show de la GEW qui est un point d'interrogation pour Répercussion. Seras-t-il assez rétablit pour lutter ou est-ce que Pascal devra le remplacer? Encore une fois une tuile qui lui tombe dessus.

Sera-t-il capable d'attirer autant de monde à son deuxième show? Ça j'en doute. Mais ça reste mon opinion personnelle.

_________________
http://hockeyexpress.forumactif.org/ pour parler hockey c'est la place!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/lutteexpress
Joe Heelfan
Mid Carder
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: Si j'étais Pascal Charland...   Mar 3 Mai - 10:46

Ce que tu décris, ce n'est pas de la chance, c'est d'avoir su monter une carte, un booking, un scripte en fonction susciter l'intérêt des gens de la région. Mais aussi un gros travail de publicité/marketing.



Mets tous ceux que tu as nommé, mets même 3-4-5 autres personnes de ton choix de plus, mais ne fais que le stricte minimum de pub, tu ne pourras avoir 250-300 personnes.





Si on s'en tient au monde de la lutte, n'importe quel fédération qui connaît du succès avec de bonnes assistances, 150-200-300 spectateurs selon les shows, c'est parce qu'ils se donnent la peine de faire de la pub en conséquence.



Preuve? - flsh a déjà eu des Portia Perez, Sexxy Eddy, Jeremy Prophet, Thomas THE PIPE Dubois sur leurs cartes lors de certains galas. Cependant, ils ont cru que le simple fait avoir ces personnes allait automatiquement attirer plein de spectateurs. Ilsw n'ont pas fait le travail de publicité/marketing en conséquence.



Ce n'est pas qu'une question de chance ou malchance. Il faut aussi et surtout savoir y mettre l'effort pour amener, attirer le succès de l'événement.



Tu dis que je minimises la portion chance? Mais toi de ton côté tu sembles exagérer l'importance de la chance et cherche à minimiser le travail de publicité/marketing ainsi que l'ensemble du travail effectué par Pascal Charland et son équipe pour la réussite de ces spectacles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flair3
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 38
Location : Granby
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Si j'étais Pascal Charland...   Mar 3 Mai - 12:10

Au contraire Joe, le ne l'exagère pas. Je connais ma région et je connais la mentalité qui prévaut dans ma région. Crois-tu réellement que ce qui fonctionne à Québec va nécessairement fonctionné à Granby ou encore à Saint Pie? Toi qui viens de la grande capitale, tu es plus à même de voir ce qui va fonctionné la bas que moi. C'est la même chose pour moi dans ma région.

Et pour ton affirmation de dire qu'il a su monté une carte, je tiens à te rappeler qu'il n''était pas seul la dedans et que j'avais donné mon opinion et que j'avais proposé 2 combats dans cette carte dès le début du projet Ondes de Choc. Soit Van Hawk contre Surfer Mitch Thompson et le combat principal Real vs Franky The Mobster, suggestions que je savais très bien qu'ils seraient acceptés.



_________________
http://hockeyexpress.forumactif.org/ pour parler hockey c'est la place!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/lutteexpress
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si j'étais Pascal Charland...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si j'étais Pascal Charland...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PASCAL GARNIER NOUVEAU SUR CE FORUM
» Pascal Angelis
» [Ex] Pascal Camadini (retraité)
» Pascal Mathurin
» Si j'étais un poisson ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lutte Express :: LUTTE QUÉBÉCOISE :: Drummondville, Sherbrooke, Granby Montérégie et autres-
Sauter vers: