Forum sur la lutte professionelle (Catch)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 RAWzumé : Slammy Awards 2011 ! Un show... monstre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
micke poulin
Champion Européen
Champion Européen


Nombre de messages : 2806
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: RAWzumé : Slammy Awards 2011 ! Un show... monstre.   Jeu 15 Déc - 18:43

Bienvenue à tous ici à Norfolk, en Virginie, pour cette édition spéciale de trois heures de WWE Slammy Awards. Le show commence d’ailleurs par une vidéo servant à promouvoir l’événement.

Débutons le show directement avec la remise au premier prix, le « Tell Me i did NOT Just See that Moment ». Booker T et Hornswoggle arrivent alors, tout les deux accompagnés respectivement par Eve et Alicia Fox. Booker T prend la parole et demande si ça va avant de présenter l’award qui va être remit dans quelques instants, à savoir le « Dite-moi que j’ai pas vu ce truc ». Hornswoggle prend la parole et parle notamment du fait que Booker T affrontera Cody Rhodes ce dimanche lors de WWE TLC et qu’il remportera le titre Intercontinental. On nous annonce ensuite le nom des nominés au Slammy Awards du « Dite-moi que j’ai pas vu ça », à savoir :
- Santino Marella qui passe à deux doigts de remporter le Royal Rumble
- The Miz qui porte le Rock Bottom sur John Cena en étant déguisé en The Rock
- R-Truth qui perd un match pour le titre de la WWE à cause des Little Jimmy
- Jim Ross qui dance durant le Michael Cole Challenge
Et le vainqueur est…
Slammy Awards – Tell Me i did NOT Just See that Moment : Jim Ross
Jim Ross arrive donc devant le podium et remercie tout le monde, disant qu’il ne pensait pas pouvoir remporter un Slammy en faisant ce genre de chose. Michael Cole l’interrompt alors et dit que cet award, c’est du n’importe quoi. Cole dit que JR a gagné un concours de dance qui était truqué et qu’il souhaite remporter cet award pour ça. Booker T dit que Michael Cole est un perdant et que Jim Ross pourrait même le battre dans un battle de rap. Jim Ross va alors sur le ring, pour le challenge.

Booker T demande à Michael Cole de débuter en premier et Michael Cole est alors prit d’un spasm, avant de se mettre à raper. Il mentionne notamment le fait d’avoir battu Jerry Lawler lors de WrestleMania, et dit que Jim Ross est gros. Booker T dit que c’était le pire rap qu’il ait entendu de sa vie et dit que Jim Ross est le suivant. Jim Ross est hesitant dans les paroles, disant que Lawler a en réalité battu Cole à WrestleMania et demande à Cole de lui embrasser les fesses. Booker T demande ensuite au public qui est le vainqueur de la Battle et le public choisit bien entendu Jim Ross.
Jim Ross commence alors à partir mais Booker T le retient et lui demande de faire un JR-a-roonie. Booker T fait un Spinarrony pour lui montrer comment faire puis Jim Ross se met ensuite sur le dos et tourne comme il peut.

On nous rappelle que vous pouvez voter pour la superstar de l’année sur wwe.com. Vous avez le choix entre John Cena, Randy Orton, CM Punk, Alberto Del Rio, The Miz et Mark Henry.

C’est maintenant le moment de décerner de deuxième Slammy Awards de la soirée. Ted DiBiase et Mick Foley arrivent alors, toujours accompagné par Alicia Fox et Eve. Mick Foley nous dit qu’ils sont là pour présenter la remise du Slammy Awards du Holy #((@ Moment de l’année ! Mick Foley et Ted DiBiase font ensuite quelques blagues entre eux, Foley cherchant notamment à savoir pourquoi DiBiase est là ce soir. On nous annonce ensuite les nominés pour ce Slammy, à savoir :
- Sheamus qui porte une powerbomb sur Sin Cara à travers une échelle
- Randy Orton qui porte un RKO sur Christian directement sur les escaliers
- Mark Henry et le Big Show qui font écrouler le ring après une suplex
- Evan Bourne qui porte son Shooting Star Press du haut de l’échelle à Money in the Bank
Et le vainqueur est…
Slammy Awards – Holy #((@ Moment : Big Show et Mark Henry
Le Big Show arrive alors pour prendre cet award et remercie l’Academy of Sports Entertainment Arts & Athletics. Il dit que Mark Henry ne doit pas vraiment être en état ce soir après ce qu’il y a eu à Smackdown vendredi dernier. Show dit que ce Slammy va être joli à côté du titre de champion du monde qu’il va remporter ce dimanche. Le Big Show termine en disant que ce n’est pas un discours très spectaculaire, alors il va faire quelque chose de plus sympa sur le ring.

Le Big Show est sur le ring et Wade Barrett arrive, disant que l’Award qu’il vient de remporter est un peu prématuré car on n’a pas encore vu son match face à Randy Orton lors de TLC. Il dit qu’il va donner à Orton la raclée de sa vie et si le Big Show gagne à TLC, alors il devrait ensuite faire face au Barrett Barrage.

Big Show bat Wade Barrett par disqualification après que Barrett ait prit une chaise. Le Big Show a cependant réussi à éviter de coup en donnant un coup de poing dedans.

Nous sommes de retour devant le podium pour le troisième Slammy Awards de la soirée. C’est cette fois au tour du Road Dogg, Jesse James, de venir présenter la remise de l’Awards. L’ancien membre de D-Generation X dit qu’il va essayer de rester PG ce soir. L’award qu’il est venu présenter est le Pipe Bomb de l’année. Une vidéo est alors diffusée et l’ont voit toutes les choses marrantes que les superstars ont pu dire cette année, que ce doit les délires de R-Truth, les blagues de Santino, les promos du Rock, celles de CM Punk, quelques passages des guest hosts, des commentaires de Zack Ryder ou autres. Et le vainqueur est…
Slammy Awards – Pipe Bomb de l’année : CM Punk
CM Punk arrive avec un mannequin portant un t-shirt Dynamic Dude pour prendre cet award. Punk remercie tout le monde. Il dit qu’il voudrait également rendre hommage à une personne en backstage qui travail tous les jours et qui n’est pourtant pas sous les feux des projecteurs. Il regarde le mannequin et dit que cette personne est ennuyeuse, complètement fade, 100% indescriptible et il lui manque beaucoup de chose. Mais le plus important, c’est qu’il est 100% incorrect anatomiquement. CM Punk nous demande ensuite de visionner une vidéo hommage à Joh Laurinaitis. Il nous dit ensuite que Laurinaitis n’est pas là ce soir car il regarde Point Break en se disant qu’il pourrait être Patrick Swayze.

Et on enchaine directement avec la remise d’un autre Slammy Award. Et c’est une des légendes féminine de la fédération qui arrive pour remettre le prix, à savoir Lita. Lita mentionne quelques uns de ses moments favoris et annonce les nominées au Divalicious Moment, à savoir :
- Natalya et son double Sharpshooter
- Kelly Kelly qui remporte le titre Divas
- Kharma qui fait peur à Michelle McCool
- Beth Phoenix et son Super Glam Slam
Et celle qui remporte l’award est…
Slammy Awards – Divalicious Moment : Kelly Kelly
Kelly Kelly arrive pour prendre l’Award mais Beth Phoenix et Natalya débarquent. Beth prend l’award des mains de Kelly Kelly mais cette dernière donne une claque à la Glamazon et reprend son prix. Natalya conseille ensuite à Beth de revenir en backstage.

Continuons sur notre lancée avec l’attribution d’un autre Slammy Award. C’est cette fois Santino Marella qui débarque habillé comme Jeremy Piven. Les Bella Twins arrivent leur tour et les trois talents nous annoncent qu’ils sont là pour la remise de l’award pour le OMG Moment de l’année. Santino dit que c’est ce genre de moment qui semble arrêter de temps, qui écrivent l’histoire. Une fois ce moment passé, plus rien ne sera pareil et on ne peut se dire qu’un mot, à savoir OMG. Les Bellas disent à Santino que OMG ce n’est pas qu’un mot. Les Bella disent ensuite que Santino n’est qu’un idiot tandis que l’italien rétorque qu’elles ne sont là que pour tourner autour d’Alberto Del Rio comme un couple d’escorts girls. On nous annonce ensuite les nominés, à savoir :
- Triple H qui porte le Tombstone Piledriver à l’Undertaker…qui se relève
- The Rock qui porte son Rock Bottom sur John Cena tout en volant le spotlight à WrestleMania
- La grève des catcheurs pour contester le pouvoir de Triple H
- CM Punk qui remporte le titre de la WWE à Money in the Bank
Et le vainqueur est…
Slammy Awards – OMG Moment : Triple H
Triple H arrive, sans prendre l’award, et va directement sur le ring.

Triple H est donc sur le ring, Sledgehammer dans la main. Il parle de son match face à l’Undertaker lors de WrestleMania, disant que cette période de temps était épique. Il dit que l’Undertaker n’a même pas été capable de quitter le ring par ses propres moyens, sur ses pieds. Il dit qu’après l’avoir affronter, le Deadman a du être transporté via une civière. Et neuf mois plus tard, l’Undertaker n’est plus. Il dit que le vrai OMG moment, c’est quand la streak ne pouvait plus continuer et arrivait donc à sa fin. En parlant de fin, c’est sans doute le moment de parler de Kevin Nash, son adversaire ce dimanche. Il nous remontre en vidéo ce que Kevin Nash lui a fait il y a deux mois et dit que le Big Sexy aurait du terminer le travail, car maintenant il est de retour. Il dit que leur amitié était peut être basé sur le mensonge et la déception mais ce dimanche, il va faire le boulot. Ce dimanche, il va grimper en haut de l’échelle. Ce dimanche, il va prendre le Sledgehammer car c’est ce qu’il faut. Il va ensuite amener ce Sledgehammer à la rencontre de Kevin Nash, encore, et encore. La déception n’est plus, et après ce dimanche, on en aura bel et bien terminé avec Kevin Nash. Triple H quitte ensuite le ring et Santino Marella veut alors lui donner l’award mais Triple H le fixe du regard et l’italien préfère alors partir.

C’est maintenant l’heure de remettre un autre award, celui de la Trending Star de l’année. David Otunga et Tony Atlas arrive alors pour remettre ce trophée. Otunga dit que c’est un symbole de l’importance médiatique tandis que Tony Atlas n’arrête pas de rigoler. Otunga continue son discours sous les rires d’Atlas et fini par en avoir marre, lui demandant ce qui le fait rire, s’il sait de quoi il parle. Tony Atlas dit qu’il n’en a aucune idée puis on nous annonce les nominées, à savoir
- Cody Rhodes
- Daniel Bryan
- Dolph Ziggler
- Zack Ryder
On nous annonce alors que le vainqueur de cet award sera anoncé à la fin d’un match entre les quatre participants.

Dolph Ziggler bat Zack Ryder, Daniel Bryan & Cody Rhodes.

Après le match, Jerry Lawler monte sur le ring et félicite Ziggler pour sa victoire mais il est maintenant temps de connaitre le nom de la superstar qui remportera l’award de la superstar la plus trending de l’année. Lawler nous annonce alors qu’il s’agit de…
Slammy Awards – Trending Superstar of the year : Zack Ryder
Zack Ryder prend alors le trophée mais Dolph Ziggler s’énerve et porte son Zig Zag sur Ryder.

Enchainons avec la remise d’un autre award, à savoir le Game Changer of the year. C’est Christian qui débarque en béquilles et minerve pour nous présenter cette remise de prix. Christian souhaite qu’on lui offre l’award du courage, pour s’être pointé ici malgré toutes les blessures qu’il a. Il nous dit ensuite qu’il va remettre l’Award d’un moment qui a changé de visage de la WWE cette année. D’ailleurs, pourquoi il n’est pas nominé pour être la superstar de l’année alors qu’il a remporté deux fois le titre de champion du monde. Christian s’en prend ensuite à tout le monde, puis on apprend le nom des nominés :
- Triple H qui annonce à Vince McMahon que ce dernier est renvoyé
- Edge qui annonce sa retraite
- Kevin Nash qui revient pour attaquer CM Punk à Summerslam
- The Rock et John Cena qui annonce un match à WrestleMania 28
Et le vainqueur est…
Slammy Awards – Game Changer of the Year : The Rock & John Cena
John Cena arrive donc pour prendre l’award, disant qu’il ne le gardera pas seulement pour lui, qu’il ne veut pas avoir tout le crédit. C’est pourquoi il veut que nous accueillons comme il se doit l’homme le plus électrisant du divertissement, Dwayne Johnson… quoi ? Comment ça, il n’est pas là ? Cena n’en revient pas qu’il ne soit pas là alors qu’il avait annoncé qu’il ne partirait jamais. Même l’assistant de Dwayne n’est pas là ! John Cena s’excuse alors et dit que l’agenda du Rock est trop rempli pour pouvoir être présent ce soir et c’est pour cette raison qu’il a enregistré cette vidéo…pourquoi il n’y a pas de vidéo ? Quoi, il n’a même pas envoyé de vidéo ? Cena dit que c’est encore pire que le rap de Jim Ross. Il s’excuse ensuite après de la Team Bring It parce que leur leader, il ne l’a pas ramené justement. Mais ce moment, pour lequel il a ce Slammy Award, n’est pas faible pour autant. Cena dit savoir que Dwayne va être prêt pour ce match, qu’il se prépare et qu’il est déterminé. Il dit que tout à changé le premier avril dernier lors de WrestleMania. Il veut être sur que The Rock soit à son meilleur niveau lors de leur match car ce sera le moment le plus important de l’histoire. Il dit que ce Slammy représente un moment qui a changé le visage de la WWE pour cette année, mais à WrestleMania, ils vont changer la WWE pour toujours.

Alberto Del Rio & The Miz battent CM Punk & Randy Orton. A noter que Wade Barrett est intervenu pendant le match pour s’en prendre à Orton.
Après le match, The Miz et Del Rio prennent une échelle et attaquent CM Punk avec. Les deux hommes détruisent le champion de la WWE puis le Miz prend un micro, disant que CM Punk ne repartira pas de TLC avec le titre de la WWE. Pendant que le Miz parle, Del Rio porte son Armbar sur Punk, avec l’aide de l’échelle.

Une promo sur Kane est diffusée, suivit d’une vidéo sur le WWE Network.

Une autre remise de Slammy Award, ça vous dit ? Alors c’est parti puisque c’est maintenant l’heure de remettre l’Award du A-Lister de l’année. Pour ce prix, c’est Vickie Guerrero et Goldust qui arrivent. Goldust félicite Vickie pour la victoire de son protégé ce soir et dit qu’elle est la seule ici à avoir plus de maquillage que lui. Les nominés pour l’award sont :
- Hugh Jackman qui donne une droite à Dolph Ziggler
- The Muppets et leurs interventions tout au long du show qui leur était dédié
- Snooki et son match à WrestleMania
- Cee-Lo Green qui vient chanter en live pour Summerslam
Et le vainqueur est…
Slammy Awards – A-Lister of the Year : Snooki
Vickie Guerrero nous dit que Snookie ne peut pas être là ce soir mais qu’elle a enregistrée un message vido. Snookie remercie tout le monde, ses fans et tout. Snooki termine en disant qu’elle souhaite voir Zack Ryder gagner ce dimanche, Woo Woo Woo You Know It.

Mark Henry est maintenant en backstage avec Josh Mathews. Ce dernier lui parle de son match face à John Cena ce soir, à six jours d’affronter le Big Show. Henry dit que ce titre restera sa propriété quoi qu’il arrive. Quand à John Cena, il lui a manqué de respect et il ferait mieux de ne pas penser à WrestleMania car ce soir, il va l’envoyer dans le Hall of Pain.

Sheamus est sur le ring, attendant son adversaire, lorsque Jinder Mahal arrive et commence une promo dans sa langue natale. Il parle de Sheamus et de l’award de la plus grande performance qu’il va remporter une fois qu’il aura battu Sheamus ce soir.
Sheamus vs Jinder Mahal, no-contest après que Sheamus ait porté son Brogue Kick sur Mahal lorsque ce dernier est entrée sur le ring, avant même que le match ne commence.

Au cas où vous l’auriez oublié, le Tribute to the Troops, c’est demain.

Enchainons maintenant avec le dernier Award de la soirée, celle de la Superstar de l’année. Et c’est nul autre que Rey Mysterio qui arrive pour la remise de cet award. Le Maître du 619 remercie les fans pour l’accueille et dit que c’est bon d’être de retour ce soir. Il nous dit qu’il est là pour remettre le trophée de superstar de l’année, qui est l’un des plus grands honneurs pour une superstar de la WWE, surtout que c’est le public qui choisit. Voici les nominés :
-Randy Orton
- The Miz
- CM Punk
- Alberto Del Rio
- Mark Henry
- John Cena
Et le vainqueur est…
Slammy Awards – Superstars of the Year : CM Punk
CM Punk arrive alors une nouvelle fois pour récupérer un trophée. Enfin non, la musique est là mais pas le catcheur. John Laurinaitis arrive et pousse Mysterio avant de se présenter. Il nous rappelle que CM Punk défendra son titre ce dimanche et donc, CM Punk n’est pas en condition pour accepter cet award et il l’accepte donc pour lui. Merci le WWE Universe.

Mark Henry marche en backstage lorsque l’image se brouille. On voit alors une nouvelle vidéo, toujours aussi mystérieuse, à propos du 2 janvier 2012. Elle se termine par le mot « Controle ».

John Cena vs Mark Henry, no-contest. Pendant le match Kane a fait son apparition, masque de métal sur le visage. Mark Henry fuit tandis qu’il attrape John Cena par le cou et lui porte un Chokeslam. Il retire ensuite son masque de métal pour en montrer un nouveau, beaucoup plus diabolique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
RAWzumé : Slammy Awards 2011 ! Un show... monstre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2 & 3 Juillet 2011 - Beetle Show. Port sur Saone! Annulé.
» [Forum Awards - 2011] Les résultats...
» WE du 14 Juillet 2011 - Visite de Solihul + LRO BILLING SHOW
» [ACTUALITE] Citroën Creative Awards 2011
» [29-30 aout] 2ème tuning show de Marseille (13)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lutte Express :: Médias :: Nouvelles-
Sauter vers: