Lutte Express

Forum sur la lutte professionelle (Catch)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Carte officielle GEW Uprising 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Flair3
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 38
Location : Granby
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Carte officielle GEW Uprising 2012   Jeu 26 Avr - 12:24

Voici la carte complette de GEW Uprising 2012


ESTRADES
En prévente: 12$ • À la porte: 15$ • Enfants 12 ans et moins: 7$ (4 ans et moins gratuit)
PARTERRE
En prévente: 15$ • À la porte: 20$ • Enfants 12 ans et moins: 10$ (4 ans et moins gratuit)
* Le nombre de billets au parterre sera limité à 275.

TABLES V.I.P. 300$ par table
Dix tables traitées aux petits oignons! 10 personnes par tables. Le traitement sera similaire à l'an passée, soit des bouchées, sandwich, viandes froides, fromages, crudités. Il y aura également 1 consommation au choix par personne, et un mini-bar pour les tables VIP seulement.

Points de ventes
Les billets seront disponibles en prévente aux endroits suivants:
• Le Paco Bar (430 Principale, Granby)
• Le EB Games (Galeries de Granby)
• Rapid Pizzeria (478 boul. Boivin, Granby)
• Le Zaricot (1450 des Cascades O, St-Hyacinthe)
• et également auprès des lutteurs et membres de la GEW

Vous pouvez également commander et réserver vos billets par courriel au infos@gew.ca
* Le gala débutera à 19h30. Les portes ouvriront à 18h45.
* Un fanfest est prévu dès 18h. Plus de détails à venir


██████████ FANFEST ██████████

Confirmés pour le Fanfest:
Jorge Morillas (aka Fuego) sera présent pour faire la promotion de son deuxième évènement de lutte "Lucha Libre Contra El Cancer" qui aura lieu le 22 septembre.

Les représentants de Femmes Fatales et de la ToW seront également sur place pour promouvoir leurs activités et spectacles à venir!

King Hammer sera sur place afin de montrer aux fans jeunes et moins jeunes quelques prises de lutte de base.

La GEW rendra également un hommage officiel à Serge Jodoin, présenté par Marc Blondin de la ToW.

Un mini-studio photos sera également installé afin de pouvoir prendre des photos professionnelles avec vos lutteurs préférés, sous l'oeil de notre photographe officiel Patrick Roger.


██████████ CARTE COMPLÈTE ██████████

combat en cage pour la ceinture de la GEW
Mitch Thompson VS David Knox ©

combat pour les ceintures par équipe de la GEW
Dead End (Marty Boston & Mike Bedrich) VS Highlight Reel

combat en simple
Zircon VS Adam Dreed

Bataille royale d'anciens lutteurs de la GEW
Freshness, Flashing, Milhouse, Kurt, Super Mean, American Wannabe, Captain Japan, Mélina, Black Warrior, Inferno, Dxtrem, Benedict Brown, Number One Fan

combat 10e anniversaire, en simple
Simon Sez VS Kevin Steen

combat 10e anniversaire, en simple
Pitbull Brando VS Franky The Mobster

combat 10e anniversaire, en équipe
Real & K-Klown VS Leon Saver & Sexxxy Eddy

combat pour la ceinture provinciale de la GEW
Travis Toxic VS Scott Matthews VS Vendetta VS Chris Cruze VS Trevor Blair ©

_________________
http://hockeyexpress.forumactif.org/ pour parler hockey c'est la place!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/lutteexpress
Flair3
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 38
Location : Granby
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Carte officielle GEW Uprising 2012   Mar 12 Juin - 11:56

voici les résultats rapide de Uprising 2012!

RÉSULTATS RAPIDES DE GEW UPRISING 2012:
● On annonça dès le début du spectacle que le champion David Knox ne pourrait lutter, que la ceinture devenait vacante et que Mitch Thompson deviendrait automatiquement champion. Il refusa et demanda de mériter la ceinture dans la cage, tel que prévu. Knox annonça alors l'adversaire qui le remplacerait: Buxx Belmar!

● Après que Trevor Blair ait conservé sa ceinture provinciale dans un combat à 5, Scott Matthews décida d'encaisser son contrat "roi de la GEW" sur le champion épuisé pour ainsi devenir le nouveau champion provincial!

● Real et K-Klown eurent le dessus sur Leon Saver et Sexxxy Eddy. Après le combat, Real annonça son retrait de la lutte régulière, après avoir passé 10 années comme lutteur au sein de la GEW.

● Freshness remporta la bataille royale 10e anniversaire.

● Franky The Mobster donna la correction méritée à Pitbull Brando.

● Highlight Reel devinrent les nouveaux champions par équipe en défaisant Dead End.

● Zircon réussit à battre le directeur général Adam Dreed, malgré tous les changements qu'il tenta d'apporter au combat.

● Le champion de la ROH Kevin Steen eut le dessus sur Simon Sez. Celui-ci annonça également son retrait de la lutte régulière, après plus de 8 ans.

● Marc Blondin présenta l'hommage à Serge Jodoin.

● Dirty Buxx Belmar remporta le combat de cage contre Mitch Thompson, après que Oz et David Knox empêchèrent Thompson de descendre. Nouveau champion de la GEW: Buxx Belmar!

_________________
http://hockeyexpress.forumactif.org/ pour parler hockey c'est la place!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/lutteexpress
Flair3
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 38
Location : Granby
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Carte officielle GEW Uprising 2012   Mar 12 Juin - 13:18

Des Photos du gala seront bientôt disponible sur le forum.

_________________
http://hockeyexpress.forumactif.org/ pour parler hockey c'est la place!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/lutteexpress
Flair3
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8780
Age : 38
Location : Granby
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Carte officielle GEW Uprising 2012   Dim 24 Juin - 13:23

En raison de problèmes personnels et informatiques, j'ai du retardé mon compte rendu du plus gros gala de l'année de la GEW, UPRISING! Entre temps, Mr Pat Laprade a sorti le sien sur le rds.ca section lutte, et j'ai décidé de le publié ici même. Donc le voici.

Citation :
La GEW a présenté son édition annuelle d’Uprising, son plus gros show de l’année, encore une fois à l’aréna Léonard-Grondin de Granby. Une plus grosse foule que l’an dernier s’est pointé samedi le 9 juin dernier, soit 450 fans. Ces amateurs ont pu voir une production très professionnelle, alors qu’on avait vraiment un set-up qui aurait rendu n’importe qu’elle promotion jalouse. Deux gros écrans géants étaient placés de chaque côté des rideaux d’où sortaient les lutteurs, on avait un éclairage de grande qualité et la cage utilisée dans la finale est la plus belle que j’aie vue en 10 ans de lutte au Québec. Tout ceci est bien beau sur papier, mais à quel prix?

Il faut comprendre que 450 fans c’est beaucoup dans la réalité d’aujourd’hui, mais ce qui est encore plus important, c’est de savoir si le show va être profitable ou pas. Quand j’ai posé la question à quelqu’un de l’organisation, on m’a répondu qu’il aurait fallu remplir l’aréna et ses quelques 2000 sièges (l’aréna peut en contenir 2385 pour du hockey) afin de ne pas faire de pertes.

Faisons de simples calculs ici. 450 personnes à 15$ en moyenne le billet, donne 6 750$. Il y avait des tables VIP, loin d’être remplies cependant, mais faisons un chiffre rond de 7 000$ de recettes. S’il fallait 2 000 personnes pour être rentable, à 15$ le billet, on parle de 30 000$. S’il y avait quelques commanditaires, on peut facilement parler de pertes oscillant aux alentours des 15 000$ sans trop se tromper. (à moins que je sous-estime l’apport des commanditaires de beaucoup, ce que je ne crois pas) D’ailleurs, l’an dernier, Uprising aurait justement été négatif de 15 000$.

Si on regarde les principales dépenses, la cage, aussi belle soit-elle, coûte pas moins de 8 000$. L’éclairage et la production coûtent plusieurs milliers de dollars, la location de l’aréna coûte quelques milliers également. Avec les lutteurs et les autres dépenses reliées à la promotion du show et au fan fest, on arrive facilement au compte.

Cependant, est-ce que toute cette production était nécessaire? Je veux bien croire qu’elle est belle la cage, mais à 8 000$, c’est une dépense folle si on désire faire de l’argent en bout de ligne. À une moyenne de 15$ le billet, il faut que la GEW attire 533 fans de plus qu’à l’habitude pour rentabiliser sa cage. Est-ce qu’elle aurait attiré moins à Uprising cette année sans la cage? Admettons que la différence entre l’an dernier et cette année est uniquement due au match de cage, on parle d’une différence d’environ 75 fans, il en reste 458 à attirer. Et ici, on parle de 458 fans lorsqu’il y a un match de cage et un match de cage, tu en fais un ou deux par année lorsque tu roules aux mois. À ce rythme, la GEW ne rentabilisera pas sa cage avant 6 ou 7 ans, sûrement plus. C’est énorme. L’autre option, c’est 458 nouveaux fans qui décideraient de suivre la GEW suite à Uprising, ce qui ne sera pas le cas.

Les écrans géants paraissaient très bien, donnaient un look plus que professionnel. Mais est-ce qu’ils étaient vraiment utiles? La réponse semble évidente, mais dans la situation actuelle, elle ne l’est pas. En effet, la GEW n’a presque pas utilisé ses écrans. Surprenant, car en temps normal ils diffusent des promos et des vidéos récapitulatifs à plusieurs de leurs shows. Mais samedi dernier, rien. Il n’y a eu aucune promo, une seul vidéo en début de gala je crois, et un vidéo hommage à Serge Jodoin. Cette vidéo montrait des entrevues de King Hammer, Gorgeous Mike et Fred Robert qui parlaient de l’ancien lutteur et promoteur. Une vidéo touchante pour l’hommagé, mais beaucoup trop longue pour un hommage et dont le son était vraiment douteux. À différents endroits dans l’aréna, on n’entendait pas très bien ce qui se disait, ce qui ne bonifiait en rien la longueur de la vidéo. Le reste du temps? On voyait en direct le show sur les écrans, ce qui n’était pas nécessaire pour la grosseur de l’aréna. Pas de commanditaires, pas de logo GEW, rien. Alors pourquoi avoir dépensé pour ces écrans?

Je vais comparer Uprising à deux autres shows qu’il y a eu récemment.

Golden Opportunity IV de la NSPW a attiré légèrement plus que la GEW, mais sans toute la production, sans le coût de la salle, avec un roster qui lui a coûté sûrement plus cher (à cause de Lance Storm entre autres), mais en bout de ligne, il est clair que le bilan financier de ce show pour la NSPW fut plus que positif.

Challengemania de la NCW a attiré 100 personnes de moins, mais encore là, les coûts de production sont moindre, la cage qu’on utilise n’a pas coûté 8 000$ et a déjà été amortie depuis le temps qu’on l’utilise, le coût de la salle n’est nullement près de celui d’un aréna et l’écran géant est lui aussi amortie depuis belle lurette. Un succès financier sans l’ombre d’un doute.

De plus, ces deux shows ont été un succès dans le ring. Golden Opportunity bien plus que Challengemania, alors que le build-up et le booking de ce dernier a affecté le show, mais pas la qualité des matchs. La finale de Mania a livré et ça aussi ça compte.

Pour Uprising, question d’être juste envers eux, une tuile leur est tombée sur la tête la semaine d’avant, justement à Challengemania, alors que David Knox s’est blessé. Knox devait défendre sont titre face à Surfer Mitch dans la cage, après plusieurs mois de rivalités entre les deux.

Comme remplaçant, on a décidé d’y aller avec Buxx Belmar, un inconnu pour les fans. En fait, on devance l’arrivée de Belmar qui devait se joindre à la promotion à l’automne. Bien honnêtement, et ça n’a rien à voir avec le talent de Belmar, ce n’était pas le meilleur choix.

Quand tu mises sur un build-up de plusieurs mois pour la finale de ton plus gros show et que ton champion se blesse une semaine avant, ça ne sert à rien de le remplacer par quelqu’un de ton alignement. Personne ne peut vraiment remplacer une rivalité qui a été montée depuis si longtemps. Il faut donc y aller avec un match qui va en donner aux fans pour leur argent. À ce moment là, il y a deux choix : on prend quelqu’un sur la carte et on l’upgrade en finale ou bien on va chercher quelqu’un de l’extérieur.

Mon choix personnel aurait été Kevin Steen. Lui et Mitch ont déjà lutté un contre l’autre, Steen est connu des fans réguliers de la GEW et son statut de champion de ROH lui permettait de faire partie de ce match. Le problème, c’est que tu ne veux pas donner le titre à Steen, mais tu ne peux pas le faire perdre non plus. Alors la solution aurait été de faire un 3-way match avec l’adversaire de Steen pour Uprising, Simon Sez. Mitch sort, on lui donne le titre, il le refuse en disant qu’il veut le mériter, Steen sort pour accepter le match et Sez sort à son tour disant qu’il devait affronter Steen, donc doit faire partie de cette finale. Simple et efficace. En finale, Mitch fait le pin sur Sez et le tour est joué. Steen ne job pas et tu as ton « feel good moment » à la fin.

Avec Buxx Belmar, tu aurais quand même pu faire quelque chose de bien.

Mitch est arrivé au ring et on l’a déclaré nouveau champion. Mitch fait une promo disant qu’il veut mériter la ceinture et affronter quelqu’un en finale. A ce moment là, ce n’est pas clair s’il se considère champion ou s’il laisse le titre vacant. D’ailleurs, la situation restera ainsi jusqu’à la finale, alors qu’on se demandait encore si le titre était vacant ou pas. C’est alors que Belmar arrive accompagné de son gérant Oz.

C’est à ce moment là que la GEW a manqué son coup.

Booking 101 te dirait que si un lutteur ne génère aucune réaction et n’est pas connu de ta foule, tu dois t’arranger pour en créer une. Dans ce cas-ci, on a fait venir Belmar jusqu’au ring, on s’est échangé quelques mots et on ne s’est pas touché. Résultat. Lorsqu’est venu le temps de la finale, la foule se foutait autant de Belmar. Ce qui est normal, car il n’avait rien fait pour créer une réaction. Comme si ce n’était pas assez, après un bon combat entre les deux, Belmar, grâce à l’intervention de son gérant et de l’ancien champion, remporte le titre de la GEW en sortant de la cage le premier. La foule ne savait plus comment réagir.

Ceci dit, je ne suis pas contre l’idée de faire gagner un heel en finale d’un gros show, il y a toujours une façon d’envoyer ta foule à la maison heureuse quand même, mais tu peux le faire quand c’est un gros build-up de plusieurs mois, quand il y une raison derrière. Le booking original devait avoir Knox qui garde son titre. Mais le problème là-dedans, c’est que ce n’était plus Knox qui était dans le match, mais un parfait inconnu. Le booking et l’histoire deviennent alors secondaires.

Avec Belmar dans le match, la solution était pourtant simple. En intro de show, après que Mitch ait déclaré clairement qu’il ne voulait pas la ceinture de cette façon là et qu’il voulait battre un adversaire dans la cage pour la mériter, Belmar et Oz font leur entrée. Après quelques échanges, Oz attaque Mitch par en arrière et lui et Buxx lui font la fête pendant quelques minutes. Le segment se termine avec Mitch qui est à terre, agonisant dans le ring. Là, lorsque Belmar et Oz ressortent en finale, la foule va les détester, ils vont générer une réaction. Mitch va jouer le rôle du babyface qui vend, la foule va avoir pitié de lui, va détester les heels encore plus et ça te donne une finale où les gens vont embarquer. Après quelques faux finishs d’un bord et de l’autre, les heels avec Knox essayent une triche pour se sauver avec la victoire et Mitch parvient quand même à gagner le match et en principe, tu devrais avoir une réaction monstre.

Dans le scénario où Mitch affrontait Buxx, il n’y avait aucun autre choix que de faire gagner Mitch.

De ce que j’ai entendu, on aurait tout simplement donné à Belmar le match déjà écrit, celui que Knox devait faire et il aurait fait le même match que si c’est Knox qui aurait été là. J’ai beaucoup de difficulté à croire cette histoire, mais si elle est vraie, elle ne fait qu’ajouter à toute la situation.

Dans les autres combats, rien n’est ressorti comme tel. Steen et Sez a été moyen, alors que Sez a oublié le match en arrivant dans l’arène. C’était le dernier match de Sez et on ne pouvait lui donner une victoire étant donné son adversaire. Franky the Mobster vs Pitbull Brando a été en deçà de mes attentes. Franky avait une bronchite et Brando était très nerveux. Le match par équipe qui a couronné Highlight Reel n’était pas le meilleur que j’ai vu de cette équipe. Il manquait quelque chose au match, ils n’ont pas été aussi spectaculaire qu’ils l’ont déjà été, non pas à cause d’eux, mais plus à cause du booking du match.

On a commencé le show avec un 5-way, ce qui était un mauvais choix, car tu veux commencer avec un match qui va travailler la foule, qui va la faire réagir. Le 5-way était bien plus un spot fest, donc les gens ne réagissaient que pour les moves. Le 2e match, qui opposait Sexxxy Eddy et Leon Saver à Real et K-Klown était par contre excellent sur ce point de vue. C’était un match parfait pour faire interagir la foule et cette dernière a répondu. Eddy et Saver, en équipe, pourrait très bien fonctionner dans n’importe quelle promotion. Ce match aurait du être le premier et sur le booking original, c’était le plan, mais la décision fut changée peu de temps avant le show. Il s’agissait aussi du dernier combat de Real. Ce dernier quitte tout simplement parce qu’il est fatigué de la lutte après 8 ans, tandis que pour Sez, les raisons étaient d’ordre familiale.

L’hommage à Serge Jodoin était bien. La vidéo un peu longue, mais pendant ce temps, on montait la cage. Je crois que ça aurait paru moins long si le son de la vidéo avait été meilleur. Marc Blondin était présent afin d’animer ce segment. Jodoin est un ancien élève d’Édouard Carpentier. Il a lutté pour Lutte Internationale et a aussi fait des jobs pour la WWF dans les années 80. À la fin des années 90, il s’est associé avec Henri Dostie à Drummondville avant d’ouvrir sa propre promotion, la CCW Montérégie. Il a aussi ouvert une école de lutte et fut le tout premier entraîneur de Kevin Steen. Par la suite, il a entraîné plusieurs des lutteurs de la GEW, s’associant même avec l’ancien promoteur Fred Robert pendant quelques temps.

L’une des élèves de Jodoin était Kalamity et elle était définitivement la grande absente du gala. La logique aurait voulu que la Granbyenne, championne Internationale Femmes Fatales et la seule de sa région à détenir une réputation internationale fasse partie du show, mais il en a été autrement. La direction m’a dit que le manque d’intérêt de la part des fans pour un combat féminin est à la source de la situation. Cependant, j’ai aussi appris que la GEW était intéressée à avoir Kalamity sur le show il y a deux mois, si et seulement si elle perdait son titre. Je ne m’étendrai pas longtemps là-dessus, pour les raisons bien évidentes, mais je cherche encore ce que ça aurait apporté à Femmes Fatales et à la championne.

Uprising fut donc un succès en termes de fans, car dans une époque où 150 fans est une bonne foule, le triple est plus qu’excellent. Cependant, comme je l’ai souvent mentionné, le vrai chiffre à regarder est le montant d’argent au bout de la ligne et si c’est rouge, entre parenthèses ou avec un signe moins devant, le nombre de personnes ne compte plus. C’est encore pire lorsque les pertes sont le double du montant de la gate. De ce que j’entends, la direction de la GEW aurait injecté depuis 2-3 ans aux alentours de 50 000$ dans la compagnie. À ce rythme et avec un show comme Uprising, il est à se demander si la compagnie pourra continuer de survivre et si oui, combien de temps.

De l’extérieur, tout semble bien aller. Quand le journaliste Ugo Giguère de l’Express de Granby m’a interviewé à propos de la lutte indépendante au Québec et de la place que la GEW occupe sur cette scène, je lui ai répondu que depuis l’arrivée du promoteur Sébastien Maltais, la GEW prenait de plus en plus sa place sur la scène québécoise, qu’on entendait plus parler d’eux à l’extérieur de leur région, que leurs lutteurs commençaient à lutter ailleurs également. Bref, on s’était un peu plus ouvert. Ma réponse était fondée car c’est ce que la GEW dégage de l’externe. Pour l’année 2011, elle avait terminé au 7e rang des meilleures promotions au Québec, 3e dans celles à l’extérieur de Montréal. Elle faisait venir de plus en plus de lutteurs établis comme Steen et Franky.

Mais tout ceci ne compte plus si la compagnie n’est pas profitable. Il faut donc que la GEW se regroupe et revoit ses priorités. La chose numéro un à faire est de bien connaître sa foule et de savoir ce qu’elle veut, car les fans sont la seule vraie source de revenus (à part les commanditaires, mais pas de fans, pas de commanditaires). Si on dépense pour faire venir des lutteurs de Montréal, mais que ce n’est pas ce que les fans veulent, ça ne donne rien. Si on dépense pour une production de l’enfer, mais qu’on attirerait la même chose dans une salle plus petite avec une moins grosse production, ça ne donne rien. La NCW a compris ça l’an dernier et les résultats de cette année sont probants. Est-ce possible de faire chavirer la situation? Oui. Mais des décisions importantes devront être prises durant l’été. L’automne sera donc très déterminant pour la GEW.

_________________
http://hockeyexpress.forumactif.org/ pour parler hockey c'est la place!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/lutteexpress
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carte officielle GEW Uprising 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carte officielle GEW Uprising 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CARTE D'ADHESION ABVA 2012
» Maroc Avril 2012
» Carte Grise de Collection
» [Discussion Officielle] TNA Lockdown 2012 !
» Carte de pêche 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lutte Express :: LUTTE QUÉBÉCOISE :: Drummondville, Sherbrooke, Granby Montérégie et autres-
Sauter vers: