Lutte Express

Forum sur la lutte professionelle (Catch)
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ratings peut encourageant pour la WWE + Détail sur Emma + Interview de Hulk Hogan + autres!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wildcat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 13438
Age : 33
Location : DrummondVille
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Ratings peut encourageant pour la WWE + Détail sur Emma + Interview de Hulk Hogan + autres!   Mer 20 Sep - 17:36

Les ratings de Raw étaient attendus avec angoisse par la WWE vu le peu d'interêt apparent suscité par l'épisode d'hier soir. La WWE avait d'ailleurs essayé d'anticiper la chose en mettant un main-event a priori pas très sexy annoncé durant le show, soit un six-pack challenge entre midcarders pour gagner le droit d'affronter The Miz à No Mercy, et le seul match annoncé à l'avance entre Alexa Bliss et Nia Jax au début. Ajoutez à cela la concurrence du Monday Night Football et les débuts de "Dancing with the Stars" et on pouvait craindre le pire.

Et on a eu raison.

Raw a fait 2.903 millions soit 2.4% de moins que la semaine dernière et le plus mauvais rating depuis le 12 juin. Mais une analyse plus poussée montre un problème plus vaste.

La première heure avec le match féminin et la concurrence de la NFL seulement sur une demi-heure s'en tire pas trop mal avec 3.123 millions, la seconde surnage encore avec 2.844 millions mais la troisième s'effondre totalement avec 2.532 millions. Ce n'est donc pas moins que 19% du public, soit un téléspectateur sur cinq environ qui est parti en route.

Autre inquiétude : Raw a fait 2e sur le câble derrière la NFL qui a fait 12 millions sur ESPN. Rien de plus normal mais par contre le show rouge ne fait que 4e sur le segment des 18-49 ans derrière la NFL, SportsCenter et ... "Love & Hip-Hop Hollywood" dont le public plus féminin est moins impacté par le Football Américain et qui repasse donc devant Raw.

Nul doute que les ratings de la semaine prochaine avec les retombées du "gros" No Mercy que nous sort la WWE dimanche seront très attendus.










Alors que les récents épisodes de RAW et SmackDown ont peiné à attirer du monde, ceux de cette semaine ont tout aussi souffert. San Jose, ville qui accueillait RAW, n'a pas été rentable pour le récent épisode de la branche rouge.

Concernant Oakland, en Californie, ville qui a accueilli SmackDown, une image circule et pointe clairement la difficulté qu'éprouve la WWE à attirer du monde.

Est-ce-que la WWE réagira à Hell In A Cell et proposera un nouveau champion ? La question se pose également pour No Mercy, qui approche également.


Il convient de se demander si cette désaffection dans la salle d'Oakland s'est traduite par une désaffection du public devant sa télé.

La réponse est : clairement oui!

SmackDown a fait 2.510 millions de téléspectateurs soit presque 10% de moins que les 2.754 millions de la semaine dernière. La semaine dernière le retour de Vince a fait battre au show bleu son record depuis mi-avril mais le retour à la normale fait mal cette semaine.

SmackDown est 7e sur le câble derrière les habituels de MSNBC et Fox News (Rachel Maddow, Tucker Carlson, Special Report, The Story, Hannity et The Five) et second sur le segment des 18-49 ans comme prévu derrière "American Horror Story" avec un autre mort surprenante (je ne vous le spoile pas au cas où).









Le dernier épisode de RAW a permis d'intégrer Bayley au match de championnat féminin qui aura lieu à No Mercy, après un match et un segment mettant en avant presque toutes les compétitrices du match.

Presque toutes, car Emma était la seule qui manquait à l'appel. Et contrairement aux habitudes, il ne s'agit pas d'une modification des plans de la part de la WWE. En faite, la raison est simple, Emma a pu profiter de quelques jours de repos pour retrouver et passer du bon temps avec sa famille.

Pour rappel, la WWE était en pleine tournée dans le pacifique, avec des shows en Chine, au Japon et en Australie notamment. Ainsi, l'australienne a pu rester un peu de temps au pays. Elle sera de retour en milieu de semaine et sera bien présente à No Mercy.













Hulk Hogan n'a jamais parlé de la controverse autour de son départ de la WWE jusqu'à cette semaine. Dans un extrait exclusif de l'épisode de dimanche de OBJECTified sur Fox News, Hogan raconte le moment où il a appris qu'il était viré de la WWE.

La WWE a mis fin à son contrat en 2015 après qu'un sex tape leaké l'ait montré en train de faire des remarques racistes anti- noirs et exprimer sa colère à l'idée que sa fille sortait avec un homme de couleur. Il a aussi utilisé le "n-word" (nigger, soit le mot à ne jamais prononcer dans les médias américains) de nombreuses fois. Hogan reconnaît ne pas s'être attendu à être viré.

Citation:
Quand j'ai appris ça, je les ai appelés un jeudi ou un vendredi. J'ai décroché le téléphone ce soir là et ils m'ont viré le matin suivant. J'ai vraiment été stupéfait, je ne m'y attendais pas car le WWE sait qui je suis. Je ne suis pas cette personne, ce n'est pas ce que je suis et cela ne correspond pas à mes actes.

La WWE a enlevé toute référence à l'Immortel sur son site, incluant sa présence sur la page des membres du WWE Hall of Fame. Toute marchandise de Hogan sur WWE Shop a aussi été enlevée ainsi que ses présences dans les jeux vidéos. Hogan pense qu'il s'agit d'une décision purement commerciale.

Citation:
Je pense qu'ils ont fait ce qu'il y avait de mieux pour les affaires (best for business). Ils avaient peur de perdre des annonceurs et des diffuseurs.

Hogan s'est depuis excusé et n'est jamais vraiment réapparu devant un grand public depuis la controverse. Il dit qu'il a eu des difficultés à accepter que la WWE avait effacé toute trace de Hogan dans son histoire.

Citation:
C'était dur, ça fait mal. Quand vous regardez une carrière de 40 ans et qu'il n'en reste rien.

Quand on demande à Hogan si il pensait que la WWE lui demandera de revenir un jour, il répond qu'il n'est pas sur. A la fin de l'extrait on lui pose la question de savoir si il accepterait de revenir ... mais la réponse est à voir dimanche sur Fox News. Selon la chaîne Hogan répondra à des questions sur les hauts et les bas de sa carrière, les blessures inhérentes à la lutte et les problèmes de santé qu'il a maintenant, et évoquera son procès contre Gawker au sujet de la sex-tape leakée.

Le Hulkster a toutefois toujours un sens de la communication qui lui est tout personnel. Il a en effet déclenché une mini-polémique sur les réseaux sociaux traitant de "pleurnichards" (crybabies) les gens se plaignant de coupures de courants ou d'eau à cause de l'ouragan Irma en Floride alors que cela pourrait être bien pire pour elles, en pensant aux personnes qui ont réellement tout perdu et aux 38 personnes décédées aux USA et au 81 dans les Caraïbes.
Hulk Hogan vit en Floride et n'a pas forcément tort mais ça manquait de finesse.











Ric Flair a donné une interview à People Magazine depuis son lit d'Hôpital.

Ric Flair a souvent été dominant dans le ring mais selon lui, une fois les caméras éteintes, il a "perdu le contrôle". Des années d'éthylisme "social" ont finalement rattrapé le 16 fois champion du monde cette année, l'envoyant à l'hôpital et tout proche de la mort.

Citation:
J'ai survécu à un accident d'avion qui m'a brisé le dos, j'ai aussi été touché par la foudre. Mais cela n'a rien à voir avec ce que j'endure maintenant.

Flair 68 ans a été admis en urgence à l'hôpital le 11 août avec de forts mots d'estomac. En quelques heures Flair était aux prémices de l'insuffisance rénale et au bord de la crise cardiaque, le résultat d'années d'abus d'alcool. Les membres de la famille Flair ont appris qu'il n'avait que 20% de chances de survie, et il a été placé en coma artificiel, tandis que sa famille - dont sa fille Charlotte Flair - demandait à ses fans de prier par le biais des réseaux sociaux.
Les médecins ont retiré une partie de l'intestin du Nature Boy et lui ont posé un pacemaker. Maintenant, dans un centre de convalescence d'Atlanta, Flair a dit à People Magazine qu'il a eu peur à se chier dessus (scared the shit out of me ... la traduction me semble pas mal) et il ajoute qu'il n'en a pas encore fini.

En effet, il a besoin d'une infirmière pour l'aider à contrôler ses mains tremblantes pour pouvoir se servir un verre ... d'eau. Il admet qu'il "ne pensait pas être un alcoolique, mais il l'était bel et bien". Le problème de Flair avec l'alcool a commencé quand il a voulu développer la camaraderie avec ses collègues lutteurs au début de sa carrière en 1972. Cela l'a aidé à se sentir mieux mais il précise qu'il "ne buvait jamais quand il travaillait".

Mais dès qu'il avait fini, il "allait au moulin" ajoutant qu'il a longtemps lutté pour "faire quelque chose avec modération" et a aussi admis qu'il avait échoué à une cure de desintoxication il y a 4 ans.

L'alcool lui servait aussi de calmant contre les douleurs issues de ses blessures et des coups reçus durant sa carrière. "Je n'ai jamais pris un anti-douleur de ma vie, dit-il, j'ai juste pris une douche, coiffé mes cheveux en arrière et je suis allé au bar le plus proche."

Maintenant ce père de 4 enfants veut se consacrer à aller mieux : "Je ne boirai plus jamais, ajoute Flair. Je ne veux plus jamais passer par là."

En espérant que Ric Flair respecte plus sa parole que quand il a dit qu'il ne lutterait plus jamais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ratings peut encourageant pour la WWE + Détail sur Emma + Interview de Hulk Hogan + autres!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» etang a loué pour 48H dans le 59
» vu chez Vibration's (Stevee)
» volant qui ne tourne plus
» Révision des 8000 kms
» Un dernier match pour Hulk Hogan?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lutte Express :: Médias :: Nouvelles-
Sauter vers: